Chose promise, chose due, l’attente fut longue mais la municipalité de Denain a obtenu la reprise de l’ancienne surface commerciale DIA, par le Groupe Carrefour, dans le quartier de Bellevue… ! Indéniablement, c’est un soulagement pour les habitants.

(Acteurs du Groupe Carrefour, exploitants et élus)

Près de chez soi, près de chez moi… !

Depuis la fermeture du centre commercial DIA, environ 2013, le quartier Bellevue est orphelin du commerce de proximité.

Les habitants du dit quartier étaient présents pour cette présentation ad hoc du projet, et des futurs exploitants de ce centre commercial de proximité. Comme le déclarait à la cantonade une résidente « on va à Denain ». En effet, le quartier de Bellevue présente « une barrière naturelle » souligne Frédéric Siejak, délégué expansion pour le Groupe Carrefour, « le fameux pont des imbéciles », ajoute Annie Denis en charge du commerce au sein de la commune. De fait, l’absence d’un commerce alimentaire, d’un dépôt de pain, de commerçants de première nécessité est très mal vécue par la population de Bellevue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADès cette fermeture, la commune a cherché une porte de sortie, où plutôt une fenêtre de tir pour une nouvelle offre pour la population. « Quand je le dis, je le fais. Ce fut long, voire très long, mais j’ai quasi harcelé le Groupe Carrefour pour un projet sur ce site », commente la première magistrate de Denain.

Concrètement, le Groupe Carrefour a racheté l’ancienne surface commerciale, les 1700 M2 de bâtiments + le parking. Puis, un projet s’est imposé par rapport au besoin du quartier « car l’ancien Centre commercial DIA était trop grand et n’a jamais pu trouver un équilibre économique », précise Anne-Lise Dufour.

Dans cette optique, le projet exposé à la population se rapproche « presque d’un marché couvert », indique Annie Denis. De fait, l’aménagement intérieur sera réalisé par le Groupe Carrefour avec une division en trois cellules, une pour le Proxi , un coiffeur, et probablement une fleuriste. Par contre, ce sont des cellules ouvertes sur l’extérieur «  et indépendantes comme des commerces de proximité », précise Frédéric Siejak.

Anne-Lise Dufour et Serge De Clercq

Anne-Lise Dufour et Serge De Clercq

De facto, le bâtiment sous la forme d’un grand bardage métallique actuellement va s’ouvrir sur l’extérieur. « Nous sommes sur une dimension habituelle pour ce type d’aménagement, un Proxi (plus petite unité du Groupe Carrefour ) sur 300 M2, espace de vente + surface de stockage, 65 M2 pour le coiffeur, et enfin 215 M2 pour le fleuriste. Ensuite, il restera 800 M2 à utiliser. Nous avons parfaitement intégré qu’un programme de logements va voir le jour juste sur le terrain attenant », explique Serge De Clercq, le directeur des unités Proxi dans le Nord. D’ailleurs, la maire confirme cet apport de clients futurs « car le permis de construire a été délivré pour 84 logements ».

« Nous soutenons les commerçants manquants dans la ville de Denain », Anne-Lise Dufour

L’autre point central de cette action est la volonté de la commune. « Car elle est véritablement le moteur de ce projet », précise Frédéric Siejak. En effet, la dernier conseil municipal de Denain a validé «  le soutien financier aux commerçants manquant dans les quartiers, dans le secteur alimentaire par exemple », indique Anne-Lise Dufour. Concrètement, la commune va prendre en charge 75% du loyer la 1ère année, 50% la deuxième année, 25% la troisième année. « Bien sûr, si le professionnel s’en va au bout de ses 3 ans sans raison, il devra rembourser cet argent public », précise Anne-Lise Dufour.

« L’esprit d’une épicerie de quartier », Frédéric Siejak

Pour réussir un projet commercial, il faut une structure, des hommes et des femmes de qualité et du courage. Les frères Amran étaient présents car l’un d’entre eux sera l’exploitant de ce commerce alimentaire, sous l’enseigne Proxi. «  Nous serons ouvert 7/7, de 8H à 20H, avec une fermeture entre 13h et 14H30. Nous proposerons près de 2 200 références, un point chaud pour du pain et des viennoiseries, un point relais-colis, voire des bonbonnes de gaz », précise le futur exploitant Ahmed Amran, venant de la restauration sur Fourmies. Ensuite, Mme Choquet sera la professionnelle de la coupe de cheveu qui va bien, dès septembre « car ce chantier devrait s’achever durant cet été 2017 », ajoute Serge De Clercq.

Les acteurs de cet aménagement du Groupe Carrefour insiste sur une philosophie, car cette prochaine réalisation « est dans l’esprit d’une épicerie de quartier. Ce ne sont pas des franchisés, nous accompagnons un projet d’un commerçant indépendant. Ce n’est pas un carrefour City, avec un package horaires, et du linéaire standard », précise Frédéric Siejak.

Voilà le prochain bébé indispensable au bien vivre ensemble sur Bellevue, un quartier à part, presqu’une commune à lui tout seul, « ce sera un lieu de vie, de lien social », conclut Annie Denis. Anne-Lise Dufour, voire le prochain premier magistrat, cumulerait donc deux mandats de maires… dans la même ville, oups !

Publié par Daniel Carlier le 17 mai 2017
Anne Lise Dufour Annie Denis Denain Proxi
Enfin des commerçants de «Proxi»mité dans le quartier Bellevue à Denain
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly