A l’occasion de cette saison estivale, les deux offices de tourisme du Valenciennois ont collaboré pour la réalisation d’un support touristique commun, une carte de localisation simple à la lecture, précise, voire très efficace (Elisabeth Gondy et André Leprêtre signent une convention de partenariat).

1 support remplace 4 cartes

Le Valenciennois, territoire comprenant 82 communes, recèle de multiples pépites touristiques sans distinction d’un quelconque découpage administratif. C’est pourquoi, les signes de rapprochement sont de plus en plus visibles entre les Offices de Tourisme de Valenciennes Métropole et de la Porte de Hainaut.

Vue de la Médiathèque de Condé-sur-l'Escaut, également antenne de l'Office de Tourisme de Valenciennes Métropole

Vue de la Médiathèque de Condé-sur-l’Escaut, également antenne de l’Office de Tourisme de Valenciennes Métropole

Dans cette optique, les deux présidences des Offices de Tourisme du Valenciennois travaillent de concert car le tourisme constitue un vecteur de développement incontestable. Salons, manifestations, formation des guides, peu à peu, le tourisme d’une seule plume prend forme… Hier, en présence du premier magistrat de Condé-sur-l’Escaut, Grégory Lelong, une cérémonie était organisée au sein de la magnifique médiathèque de la commune avec les équipes des 2 structures de Tourisme du Valenciennois.

« Les équipes se sont rencontrées. Pour la première fois, un comité de direction commun a été mis en place. Notre travail collaboratif s’est traduit avec une participation, avec un stand commun, sur le Salon Made In Hainaut 2017. L’OTV a plus développé un tourisme d’affaires, culturel, et celui de La Porte du Hainaut le tourisme vert, voire fluvial», déclare Elisabeth Gondy, la présidente de l’Office de Tourisme de Valenciennes Métropole.

André Leprêtre, président de l’Office de Tourisme de la Porte du Hainaut, conforte ces propos : «  Le touriste est sans frontières. Nous devons aller plus loin dans ce partenariat pour faire mieux. D’ailleurs, nous n’avons jamais travaillé en concurrence, mais avec une stratégie complémentaire à travers une feuille de route partagée. Nous devons donner envie de venir, et surtout de revenir ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois, la communication constitue le bras armé du tourisme gagnant. Hier, pas moins de 4 cartes étaient en circulation au sein des différents sites des Offices de Tourisme, Maison espagnole à Valenciennes,  site de la médiathèque à Condé-sur-l’Escaut, Grand Place sur St-Amand-les-Eaux, voire la nouvelle antenne sur le site minier de Wallers Arenberg.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAujourd’hui, une carte commune est à disposition au sein des différents sites touristiques, elle est également en téléchargement sur les deux sites internet de ces structures. Avec deux faces, Nature et Loisirs, Culture et Patrimoine, des pictos pour localiser les sites touristiques, mais également les randonnées du PNR Scarpe Escaut, elle est tout simplement efficiente « Toute l’information est sur un seul support », précise Elisabeth Gondy.  Même à l’époque numérique, la carte papier présente encore un attrait indéniable, même si vous pouvez retrouver ce support en téléchargement.

Cette collaboration est presque un symbole, voire une préfiguration d’un organisme dédié unique dans le Hainaut, car il est évident que le visiteur ne connaît pas ces méandres administratives.

Publié par Daniel Carlier le 12 juillet 2017
André Leprêtre Elizabeth Gondy Tourisme
Le tourisme à la Carte avec l’OTPH
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly