Environnement, 18/02/2012

ZOOM sur le SAGE

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Le SAGE, un schéma pour le versant de l’Escaut et ses habitants

L’Escaut est un fleuve vivant, créateur de nombre d’activités. Son versant accueillant plus de 200 communes constitue un enjeu primordial à tous les niveaux. D’où cette coordination aujourd’hui autour du SAGE, Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux. Un outil élaboré par plusieurs acteurs en vue d’aboutir à une politique cohérente des ressources en eau au tour de l’Escaut, lutter contre les inondations, garantir la qualité de l’eau, promouvoir les loisirs aquatiques…

Il y a le SCOT, Schéma de Cohésion Territoriale, destiné entre autres à limiter les occupations foncières, puis il y a cet autre dispositif, sous forme de document, le SAGE, venu fixer les lignes pour une meilleure exploitation des eaux superficielles et souterraines. « C’est le SCOT de l’eau », résume Hervé Brouillard, Vice-président au SAGE de l’Escaut. Un plan venu apporter nombre de réponses sur des questions préoccupantes, coulées de boue, gestion des canaux, inondations… tout cela sur un périmètre de 2005 km²… Ce sont 248 communes dans trois départements (Nord, Pas de Calais, Aisne) et deux régions (Nord-Pas de Calais, Picardie) qui peuvent tirer profit de ce projet. Pouvoir protéger les zones humides, lutter contre les risques naturels des crues, développer le transport fluvial, en voici quelques unes des thématiques. Les loisirs et le sport ne sont pas mis de côté, car intimement liés au destin du fleuve par le biais d’associations et de clubs, canoë kayak, aviron, randonnées, cyclotourisme… C’est dire à quel point ce schéma est décisif pour l’avenir des 500.000 habitants peuplant le territoire du SAGE. Les étapes d’un projet Comparé aux sages avoisinants, celui de l’Escaut est encore à ses débuts. Si le périmètre a été fixé en 2006 par un arrêté préfectoral, c’est en juillet 2011 que la CLE, la Commission locale de l’eau a été formée. Composée des représentants des collectivités locales 50%, des usagers 25% et des administrations 25%, elle est chargée de rédiger le document du SAGE. Récemment, un autre palier est franchi avec la désignation d’un président, Georges Flamengt, et de cinq commissions reparties selon cinq dossiers différents (Protection des milieux aquatiques, protection contre les risques…) Prochaine étape, l’installation de ces groupes de travail à partir d’avril 2012. Dans l’attente d’un syndicat mixte Pour l’instant et faute de moyens c’est l’association Escaut Vivant-Levende Schelde, basée à Valenciennes, qui porte le projet en prêtant son personnel et ses locaux. Elle était en 2003 à l’origine de l’émergence du SAGE avec les services de l'Etat. Vers le premier janvier 2014, un syndicat mixte, une structure ad hoc, est prévu en vue de prendre le relais et élaborer le SAGE. Impliquée dans la protection du bassin de l’Escaut, l'association ,Escaut Vivant lutte pour la mise en valeur du fleuve dans sa partie française et internationale, Pays-Bas, Belgique. Une connaissance bien particulière du fleuve, de ses paysages et de tous les enjeux, accumulée à travers les années qui font de l’association un associé privilégié, « Au lieu que ce soit une collectivité toute seule, on s’est porté volontaires », explique Julie Tartarin directrice, en charge du suivi du SAGE de l’Escaut. Photo, Escaut Vivant-Levende Schelde

Mohamed Bedraoui

imprimer la page


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.