Toujours dans le cadre du Salon Made In Hainaut, le SIAVED, le syndicat en charge de la collecte et du traitement des déchets sur la Porte du Hainaut (et deux autres EPCI) a signé une convention avec le Groupe EDF. Cette dernière vise une réduction significative de l’énergie consommée sur l’ensemble des activités du SIAVED (visuel à gauche, le responsable Dalkia, Charles Lemoine, et Gérald Cotinaut).

Charles Lemoine : « Nous somme le 1er syndicat de revalorisation des déchets à signer une telle convention »

Le SIAVED est un EPCI regroupant 113 communes, notamment les 47 de la Porte du Hainaut, en charge de la collecte des ordures ménagères, de la valorisation des déchets, voire du traitement des déchets hospitaliers, et réalisateur d’un réseau de chauffage urbain sur Douchy-les-Mines et en cours sur Denain. Par suite, il constitue intrinsèquement un acteur d’énergie carbonée comme toute activité à l’échelle industrielle.  A ce stade, le volume de déchets traités par le SIAVED se ventile comme suit, 45 % de déchets recyclés, 48% revalorisés, et 7% en centre d’enfouissement.

C’est pourquoi, le Pôle environnemental du SIAVED s’est rapproché du Groupe  EDF afin de réduire cette émission de CO2. « Nous somme le 1er syndicat de revalorisation des déchets à signer une telle convention. Nous nous associons avec le Groupe EDF en faveur de la transition énergétique », commente Charles Lemoine, président du SIAVED.

Le CVE du SIAVED sur Douchy-les-Mines

Trois actions vont s’initier à travers cette convention : la réalisation du bilan des consommations énergétiques et des émissions de CO2 du SIAVED. A cet effet, le nouveau bâtiment administratif prévu à la livraison cet été 2019 participera à cette énergie non consommée tant l’ancien site était une passoire thermique. Ensuite, des opportunités de réduction de la consommation d’énergie se traduiront par des solutions opérationnelles avec les moyens alloués.

« La meilleure énergie est celle non consommée », Gérald Cotinaut

Pour le cosignataire de cette convention « verte », Gérald Cotinaut, Directeur Territoires et Services Energétiques chez EDF : « Nous allons déployer toutes les possibilités afin de réduire les émissions de CO2. Dans cette optique, nous allons dupliquer des solutions que nous apportons chez Toyota/Onnaing sur le CVE (Centre de Valorisation Energétique), les réseaux de chaleur, le futur centre de tri, la déchetterie de Douchy-les-Mines, et le futur site administratif du SIAVED à Douchy-les-Mines ».

La chaîne DASRI en charge du traitement des déchets hospitaliers

Bien sûr, cette collaboration va contribuer à réduire l’énergie carbonée au SIAVED, les pistes d’une activité d’ensemble plus économe en CO2 sont sur la table. L’exemple du 1er constructeur mondial de voitures, TOYOTA, dont l’ambition est le « zéro déchet » à moyen terme est très inspirante, certes « avec des dizaines de millions d’euros à la clé, mais au SIAVED, nous déploierons des solutions à travers une meilleure prévention, une utilisation de l’énergie fatale etc. La meilleure énergie est celle non consommée… Le Groupe Dalkia, cosignataire également, sera le moteur de cette association en faveur de la transition énergétique », conclut Gérald Cotinaut.

Et si on parlait un peu d’écologie… !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 27 mai 2019
Charles Lemoine Dalkia Gérald Cotinaut Groupe EDF
Le SIAVED et EDF s’unissent pour réduire l’énergie carbonée
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email