Les Valenciennois n’ont pas réussi à battre les Niortais vendredi soir pourtant réduits à dix puis neuf. Ils concèdent un match nul qui les fait reculer à la quatrième place du classement. Olivier Guégan, expulsé du match, et ses joueurs vont travailler pour aller récupérer à Ajaccio la semaine prochaine les points perdus à domicile.

En manque de réussite

ça démarre fort pour Niort : Bong tombe à la suite d’une tête ratée, il s’arrête, le ballon dans son dos est récupéré par Jacob qui file au but, centre et Sissoko seul ouvre le score (0-1, 2’). Les Valenciennois cueillis à froid reprennent petit à petit leurs esprits par Hein (8’). Attention à Jacob qui profite d’une nouvelle erreur de Bong, heureusement pour les Valenciennois la tentative du Niortais n’est pas cadrée. Sur un centre de Hein, la frappe de Guillaume est détournée par un défenseur (10’). L’arbitre arrête le jeu pour aller parler à l’entraîneur valenciennois, il lui met un carton jaune puis dans la foulée un rouge au coach valenciennois (13’). Olivier Guégan ne s’énerve pas et sourit…il quitte la pelouse du Stade du Hainaut. Le jeu est arrêté à la suite d’un choc entre Passi et Romil. L’attaquant valenciennois perd connaissance et est sorti sur une civière (21’). Ntim (22’) puis Hein (23’) se créent des occasions. Nouvelle erreur de Bong rattrapée par Spano qui assure la couverture (37’).  Le défenseur niortais DaCosta écope d’un deuxième carton jeune, Niort joue à dix à la 38’. Sur le coup franc obtenu, Chevalier égalise d’une magnifique frappe (1-1, 40’), il file vers le banc célébrer son but. Conséquence le stade se réveille et les supporters chantent. La pause vient à point pour les Niortais.

Bong est logiquement remplacé par Brassier. Valenciennes combine bien à l’image de l’action conclue par Dos Santos (49’). Niort tient le coup mais jusqu’à quand ? Guillaume trouve la barre transversale (69’), Masson le petit filet (70’). Les Niortais résistent, même mieux. A la 70’ Prior fait une double parade réflexe en repoussant le ballon frappé à bout portant de la tête de Sissoko. Le tacle de Passi est sanctionné par l’arbitre : deuxième carton jaune pour le défenseur niortais. Niort joue à neuf (80’). Les Valenciennois vont-ils prendre l’avantage ? Le public les pousse…Trois minutes de temps additionnel : les Valenciennois tentent enfin dans l’axe après s’être obstiné à passer sur les côtés : Guillaume (90’+1 et 90’+2) rate la cible. Niort sauve le point du nul et Valenciennes peut nourrir des regrets…

« Si nous avions joué sur notre valeur, nous devions gagner »

L’entraîneur de Niort Pascal Plancque positive, « quand nous nous retrouvons à dix puis à neuf à l’extérieur… c’est un très très bon point. Nous avons très bien démarré nous avons eu le bonheur de marquer dès notre première attaque, c’était un match ouvert avec deux équipes avec de belles intentions. Ensuite nous avons montré des vertus de solidarité et d’organisation. Pour l’état d’esprit et l’énergie déployés par les joueurs c’est un point mérité. Nous avons été héroïques. Savourons ce point chèrement acquis. J’espère vraiment que Romil va bien, le choc était impressionnant ».

L’entraîneur valenciennois Olivier Guéguan est critique, « nous savions que Niort était une équipe avec de la qualité offensive. Je suis frustré, nous n’avons pas joué à notre niveau, nous avons lâché des points à la maison. Il y a des choses à améliorer, nous avons la capacité de faire mieux, là nous avons moins travaillé les uns pour les autres, nous avons manqué de finesse et de cohésion sur ce match. Menés 0-1 à la 2’ c’était mal engagé. Ce n’est qu’un point, il faut s’en contenter. Si nous avions joué sur notre valeur nous devions gagner ». Interrogé sur le carton rouge, il n’a pas d’explication, « je n’ai pas eu le temps de parler  j’ai été surpris… je ne m’attarde pas sur ça, le plus important c’est mon équipe. Nous nous sommes faits peur sur l’entame de match, nous avons laissé Niort prendre confiance dans le jeu. C’est un point malgré notre prestation, nous avons manqué de fraicheur et d’intuition ».

Le capitaine Laurent Dos Santos est déçu, « dès lundi nous nous remettons au travail pour aller faire un coup à Ajaccio. Nous avons manqué de détermination. Nous voulions les trois points. Le compteur points tourne, nous ne sommes pas à l’arrêt. Nous pouvions mieux faire. Nous avons été surpris dès le début puis il y a les faits de jeu que nous ne contrôlons pas ».

Le milieu de terrain Sessi d’Almeida veut vite tourner la page, « oui je suis déçu du résultat et du contenu, nous avons eu des difficultés, je ne sais pas trop ce qui s’est passé. Nous sommes tombés sur une équipe solide même à 9 qui n’a pas lâché. Il faut passer au prochain match et accroché des points en Corse ».

Valenciennes – Niort : 1-1 (1-1)

7689 spectateurs

But : Chevalier (40’) pour Valenciennes ; Sissoko (2’) pour Niort.

Exclusion : Dacosta (38’), Passi (80’) pour Niort.

Avertissements : Brassier (49’), d’Almeida (54’) pour Valenciennes ; Passi (20’), Dacosta (29’), Jacob (87’) pour Niort.

Valenciennes : Prior –  Ntim, Spano Rahou, Bong  (Brassier 46’) – Dos Santos, d’Almeida, Masson, Cabral (Chergui 63’), Hein – Guillaume, Romil (Chevalier 21’).

Niort : Allagbé – DaCosta, Passi, Sans, Lapis – Louiserre, Kemen – Konaté, Jacob (Bena 87’), Leautey (Doukansy 84’) – Sissoko (Autchanga 90’).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 21 septembre 2019
Laurent Dos Santos Olivier Guégan Pascal Plancque Sessi D’Almeida VAFC
(Football) Valenciennes ne fait pas plier Niort (1-1)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email