Dans le cadre du Festival Haute Fréquence et des Scènes Plurielles, l’association Dynamo et la Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut proposent une soirée de concerts à Bellaing. BNRS et BISON BISOU, une bande des cinq nordistes qui n’a que ces mots à la bouche : jouer tête dans le guidon et vivre à sang à l’heure !

Du rock avec BRNS ( Belgique).

«Doux jésus, laissons l’expression cathédrales pop aux hipsters barbus! Après le succès de Patine bousculant les étiquettes post-machin-chose, les Bruxellois gagnent en assurance. Plus fun, plus éclaté, l’EP et l’album ont été composés dans un esprit nineties. Sous la houlette de Tommy Desmedt (Girls in Hawaii, Robbing Millions), le groupe a pris le temps de se poser. Multipliant les synthés beau bizarre, la ligne directrice demeure: une forme de collage pop instinctif dont le groupe ne s’est jamais caché, où les mélodies bourgeonnent sur des structures un peu cassées (Forest, So Close). Avec un bouquet de morceaux plus directs (Home, Pious Platitudes), moins concept, peut-être moins dark aussi, BRNS étend encore ses ramifications. Tu feras juste gaffe aux épines lorsque, à la deuxième ou troisième écoute, se découvrent d’autres arrangements, d’autres subtilités. De la pop sur laquelle tracer puis brouiller les pistes. Effrontément. Sugar High! », détaille Colombe Capon, Médiatrice de la culture pour tous, DYNAMO.

Vous en voulez, en voilà encore du rock avec BISON BISOU ( HdF).

« Après Regine, ep-hommage aux reines ayant bien vécu, Bison Bisou sort « Bodysick », son premier album né pour briser des cœurs, te faire perdre le contrôle, et la tête.
Élevé au grand air des centrales nucléaires et au vacarme des aciéries post-textiles, le groupe n’a renié ni ses premières amours ni l’énergie qu’on lui connait, et a appris à écouter son corps. Revenant avec sous le bras ce disque au travers duquel il se reflète : impulsif, naïf et jouissif; dissonances, bruits et larsens comme autant de sextos susurrés.  »

(©_yannick_lagier)

Infos pratiques.

Réservations : 03 27 19 04 43 – Le Labyrinthe, rue Jean Jaurès 59135 Bellaing

Tarifs : 5€ tout public – Gratuit : Moins de 16 ans, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi

Céline Druart Beaufort

Publié par Celine Druart le 15 octobre 2017

Bellaing. Festival Haute Fréquence le 18 novembre au Labyrinthe.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email