Engagé dans une démarche globale de qualité, le Centre hospitalier de Valenciennes souhaite améliorer son attractivité face à la concurrence et entrer dans une dynamique de fidélisation de ses patients. Si la qualité des soins n’est pas remise en cause, le confort de la chambre, les marques d’attention du personnel et la qualité des mets proposés sont aujourd’hui facilement jaugés.

Pour répondre à ces enjeux, le Centre hospitalier de Valenciennes s’est entouré du fleuron régional de la formation hôtelière, le campus Tourisme et Innovation implanté sur le site prestigieux du Lycée Hôtelier du Touquet, « berceau » des plus grands chefs étoilés et des responsables d’hôtels de renommée internationale.

Début 2019, un service spécifiquement dédié à l’accueil et à la prise en charge des patients a été créé au sein du centre hospitalier. Pour accompagner la montée en puissance du service, une mission d’audit sera menée par une gouvernante chevronnée afin de positionner les chambres sur le référentiel qualité Atout France.

Parallèlement, un audit du service hôtelier sera réalisé afin d’améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des patients tout au long de son séjour. Il s’agit de faire passer le patient du constat de guérison au constat de satisfaction.

Concernant la cuisine, un binôme constitué de Stéphane COLLET, « Meilleur Ouvrier de France » 2018 et Franck BARUZIER professeur de gastronomie au Lycée Hôtelier du Touquet, auront pour mission de trouver des axes d’amélioration des menus, assaisonnements, cuissons, présentation des plats mais surtout la réalisation de « plats signature » à destination des patients mais aussi des personnels.

Créativité, excellence et mise en valeur des produits locaux seront les maîtres mots de la mission.

Publié par Daniel Carlier le 1 juillet 2019

Le Centre hospitalier de Valenciennes se met à l’heure de l’hôtellerie restauration
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email