« Vendredi fin d’après-midi, un homme est mort dans des conditions atroces relevant de la barbarie. Après notre liberté de vivre, de danser, de rire et de caricaturer, attaquée à CHARLIE et dans les rues de Paris en 2015, c’est notre liberté de penser et de transmettre ces valeurs républicaines qui est aujourd’hui violemment ébranlée.

Un homme est mort victime de la barbarie mais aussi de l’intolérance, du sectarisme et de l’obscurantisme. Samuel Paty était un professeur, un représentant de la République française, dont il défendait les valeurs en transmettant la liberté d’expression, la liberté de conscience et le droit d’opinion.

On ne doit pas mourir en France, pays des Lumières, parce qu’on enseigne la liberté.
On ne doit pas mourir en France pour avoir éclairé, éduqué les jeunes citoyens à cette liberté.
J’invite chacun à consacrer quelques minutes à cette pensée en hommage à Samuel Paty en solidarité avec sa famille et l’ensemble des enseignants. »

Xavier Jouanin/Maire d’Onnaing

Publié par Daniel Carlier le 18 octobre 2020

Réaction de Xavier Jouanin/Samuel Paty
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email