Ce n’est pas un scoop de dernière minute, mais la transformation du mouvement politique « En Marche » vers un parti politique (LREM) stricto sensu ne fut pas une sinécure, voire une grande déception pour les militants d’origine. C’est pourquoi, les comités de Saint-Saulve avec François Ducatillon, et Marly avec Laurent Jeannas, veulent que le parti LREM suppriment ces antennes locales.

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email