Fin janvier, le dossier ASCOVAL toujours en cours a vampirisé l’espace médiatique et secoué les salariés de l’entreprise. Dernier jour de février, le Groupe Vallourec décide de supprimer la chaîne « Chaudière » au sein de la Tuberie à Saint-Saulve avec 164 emplois à la clé. A votre avis, entre ces deux dates, comment se passe la gouvernance au sein de l’équipe dirigeante du Groupe Vallourec ? (Crédit photos la Tribune et Challenge).

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email