Il en serait tout étonné que l’on s’intéresse à lui. Lui en haut de l’affiche. Le photographe sur le devant de la scène. Lui si discret. Un grain de folie et de malice dans le regard et un cœur gros comme ça. Sa silhouette, il l’a trimbalée sur les pavés, dans les rues, sur les places, sous le chapiteau du Boulon…Ce qui caractérise Vincent Vanhecke, c’est sa patte. Différente. Il a, ce que l’on appelle dans le jargon, « une vraie patte. » Et quand celle ci est caressée par une gentillesse et de la simplicité, on vous le dit comme on le pense, Monsieur Vincent Vanhecke est un grand.

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email