Il y a eu trente secondes de trop dans cette 21e journée de LFH : les Amandinoises menaient 23-22. Sur une décision arbitrale qui en a laissé dubitatif plus d’un, les Parisiennes arrachent le match nul sur penalty (23-23). Le résultat est de toute façon anecdotique, les joueuses de Florence Sauval sont dernières et le resteront. Ce qu’il y à retenir c’est le bel état d’esprit affiché par la bande à Marion Malina, il sera indispensable pour les play-downs.

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email