Assurément, la date du 19 décembre marquera longtemps les esprits des salariés d’ASCOVAL. En effet, le Tribunal de Strasbourg grave dans le marbre la reprise de l’aciérie Ascoval (281 salariés), par le groupe franco-belge Altifort, seul candidat à la reprise du site !

Lire la suite
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email