Ce vendredi à Anzin, a eu lieu le lancement officiel de L’eau du Valenciennois ( ancien Eau et Force) dans un nouveau espace accueillant et pédagogique. Une première pierre posée vers un nouvel avenir.

Dégustez…et redécouvrez L’eau du Valenciennois

eau du ValenciennoisAu 219 avenue Anatole France, dans cette ancienne maison de maître, il reste quelques vestiges de l’époque, comme des rosaces dans l’entrée, mais l’accueil et les locaux ont été rénovés avec le souci de mettre le client au cœur du projet. C’est tout nouveau tout beau. Une nouvelle manière non stéréotypée d’accueillir les clients, pas de comptoir d’accueil, mais des espaces de partage, un mur de fontaines à droite pour valoriser l’eau et une table ronde autour de laquelle peuvent discuter clients et agents de conseil.

L’accueil fait peau neuve

eau du ValenciennoisJean-Roger Berrier, président du syndicat des eaux du Valenciennois, entouré de nombreuses personnalités du territoire et d’élus, est visiblement ravi de cet accueil «il est très approprié, amène une touche de modernité. C’est remettre l’usager au cœur du système. Les usagers du service de l’eau doivent se sentir chez eux, c’est vraiment l’eau du Valenciennois. La prochaine inauguration aura lieu en décembre avec le baptême de l’usine de Vicq».

Le Directeur Régional des opérations d’Eau et Force, Renaud Camus, confie «aujourd’hui on lance une nouvelle dynamique au service de l’eau, on est parti des attentes des usagers recueillies sur le terrain pour savoir qu’elles étaient leurs attentes du service de l’eau. Nous avons monté le nouveau service de demain».

Les ambitions et des nouveaux équipements installés dès 2018

Les ambitions sont claires et précises : une eau de qualité irréprochable, être au plus près des habitants et réduire le calcaire. Jean-Roger Berrier ajoute «la mise en œuvre dès 2018/2019 d’installations supplémentaires qui traiteront le calcaire pour la qualité de l’eau et celle de nos équipements. Nous travaillerons en collaboration avec les partenaires locaux car les compétences sont présentes sur le territoire».

Au maire d’Anzin, Pierre-Michel Bernard, de se réjouir de «cette antenne qui figure dans le Top 5 du groupe Suez en terme d’habitants reçus. L’eau du Valenciennois est une entreprise locale ou travaillent des hommes et des femmes du territoire. Aujourd’hui beaucoup d’entreprises délocalisent. Pour Anzin, à l’inverse, la préoccupation de maintenir des commerces de proximité est importante et ceci est un défi de plus en plus présent».

 

Publié par Celine Druart le 6 juillet 2016
Anzin eau du Valenciennois Jean-Roger Berrier
Exit Eau et Force, bienvenue à L’eau du Valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email