Durant tout l’été, les Vipères font vivre leur quartier et vous attendent tous les vendredis au VIPERES PARK, à partir de 19h, avec initiation et partie de Softball! L’occasion de revenir sur l’odyssée de ce club qui donne à Valenciennes des couleurs américaines.

Les Vipères, un quart de siècle du baseball valenciennois

C’est le 19 décembre 1989 que le journal officiel nous informe de la naissance officielle de la naissance du baseball valenciennois avec la constitution d’une association dédiée à ce sport. A l’origine de cette création, on retrouve un lycéen, Marc Williamson qui découvre le baseball cette même année, lors d’un séjour linguistique aux Etats Unis. Alors élève à La Sagesse, il y croise un autre adolescent portant un t shirt des Minnesota Twins qui lui apprend qu’avec quelques amis ils s’amusent à jouer au baseball dans un champ… l’aventure peut commencer !

Et elle commence très vite, puisque les Valenciennois s’engagent en compétition, dès 1990 avec l’effectif minimum et une première victoire qui attendra la toute fin de la saison et le dernier match face à l’équipe de Coudekerque. Lors de la seconde saison, la fusion avec le club de Saint Amand apporte joueurs et expérience aux Valenciennois qui atteignent même la finale régionale !

La machine est lancée et le baseball mineur commence à se développer dès la saison suivante.  Le club prend dans les années qui suivent le nom des Vipères et aligne deux équipes seniors et une équipe jeunes. En 2002, le club lance une activité Softball et 2004  son effectif « jeunes » qui va rapidement atteindre trois équipes.

Les Valenciennois à l’initiative d’innovations reconnues

En 2008, la section jeune devient si importante que le nombre de licenciés dépasse celui de la section senior. Le club innove alors. Marc Williamson, son président, et Louis Dupont, son entraineur général, lancent le « projet fanion », soit l’ équivalent des « étoiles » au ski ou des « ceintures » pour les arts martiaux. Cette innovation, qui permet d’évaluer le niveau des joueurs, leur vaudra la reconnaissance de la Fédération Française de Baseball qui l’adopte pour l’ensemble de ses clubs, puis ce sera ensuite au tour d’autres pays !

Les VipèresViendra ensuite la création de la « Coupe de France benjamins« , grande première en France avec douze équipes engagées. Cette nouveauté va encore valoir la reconnaissance de la Fédération Française qui remettra un « Mérite Fédéral » à son président, qui en deviendra, par la suite, l’un des dirigeants les plus distingués.

En 2008 toujours, les Valenciennois gagnent le championnat régional, puis se retrouvent en finale de Nationale 2 après une victoire totalement inattendue face aux immenses favoris de Chartes. « Probablement notre plus grand fait d’armes » en sourit encore Marc Williamson.

Le développement du club, alors cinquième de France, se trouve, alors, bien évidemment, ralenti par les travaux du Stade du Hainaut qui le prive de terrain. Durant cette période, malgré une diminution sensible du nombre de licenciés, les Vipères ne lâcheront rien. Son équipe fanion sénior, loin de se dissoudre restera fidèle à son maillot et jouera tous ses matchs à domicile… à Compiègne !

Le VIPERES PARK, un nouvel an

Les Vipères

Magnifique projet porté par la mairie de Valenciennes, le VIPERES PARK, superbe équipement d’un 1,4 millions d’euros HT rebooste le club. L’inauguration, en septembre 2014, avec concerts et cheerleaders, accueille pas moins de 1600 personnes et attirera un nouveau public lors des matchs de l’équipe sénior. Il faut dire que les VIPERES organisent également des rencontres prestigieuses et notamment deux France/Belgique 18U (18 ans et moins) ainsi que des finales régionales.

Pour cette saison 2015/2016, le public a ainsi pu se régaler avec l’arrivée du joueur américain Derrick Mitchell, venu de San Francisco, et qui a joué en NCAA1, soit la première division universitaire, puis comme professionnel. Indiscutablement meilleur lanceur de l’équipe et frappeur le plus puissant de la N1! Le club a ainsi attiré de nombreux sponsors, donc l’emblématique enseigne Mac Donald’s. De bonne augure pour une possible montée à l’échelon supérieur, la D2 pour la prochaine saison.

En attendant, le palmarès est déjà impressionnant. Les Vipères sont le club qui a gagné le plus de championnats régionaux en 12U (12 ans et moins) et 15U (15 ans et moins) sur une dizaine d’années, et dépassent les clubs de Ronchin et de Dunkerque. Pour les 12U, ce sont 10 titres sur 15 depuis 2009 (le championnat a deux phases: indoor et outdoor). Pour les 15U, même constat, ce sont 5 titres sur 9 depuis 2012. Pour l’équipe sénior, ce sont deux titres de Champion Régional en 2008 et 2014. Club formateur, les Vipères peuvent également d’enorgueillir d’avoir réussi la sélection de deux de leurs jeunes en équipe de France.

Parallèlement, le nombre de licenciés explose. La raison?  « Au baseball, tous les physiques sont les bienvenus. Chaque poste nécessite un physique différent. Chacun a sa place dans une équipe de baseball« , insiste le président.

Un engagement citoyen exemplaire

On retrouve cette volonté d’intégration dans une démarche particulièrement exemplaire mis en place  avec l’association « Diab’Hainaut ». Ainsi, Les Vipères offrent des cours de baseball à des enfants souffrant de diabète. « Cours de baseball, bien sûr, mais également des interventions de nutritionnistes« , indique Marc Williamson « avec la volonté de les intégrer dans nos équipes de jeunes, ensuite. Le projet est suivi au sein du club par une bénévole, Christelle d’Herbecourt« .

Les projets

Ouverts à toute innovation, les vipères se lancent dans le cricket, avec déjà une quinzaine de pratiquants et une section qui s’engagera en championnat dès la prochaine saison.

En attendant,  durant tout l’été, les Vipères font vivre leur quartier et vous attendent tous les vendredis au VIPERES PARK, à partir de 19h, avec initiation et partie de Softball, BBQ et nombreuses animations avec des découvertes d’autres sports dont,du cricket, de la self défense avec le club Système de Défense et bien évidemment du Football Américain avec les très dynamiques Coyotes d’Anzin.

Un club avec qui ils partagent un vrai souci d’implication citoyenne. Les deux ont ainsi participé à l’opération « Des étoiles dans les yeux« , avec une visite d’enfants malades à l’hôpital de Valenciennes.

Pierre Augagneur

Publié par Daniel Carlier le 8 juillet 2016
Baseball Les Vipères Marc Williamson Valenciennes
A la découverte du baseball avec les Vipères
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email