Du 01 au 14 octobre 2016, chaque artisan aura l’occasion de voter pour une liste de représentants à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Nord Pas-de-Calais. Dans cette optique, Alain Griset, le président sortant, et candidat pour un nouveau mandat, est venu à la rencontre des professionnels du Valenciennois.

Alain Griset se présente pour un nouveau mandat à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Nord Pas-de-Calais

Tout d’abord, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, faut-il le rappeler, est une institution publique. Sur le mode opératoire, c’est la dernière élection d’une liste et de fait d’un Président du Nord Pas-de-Calais. Elle se déroulera du 01 au 14 octobre et uniquement par correspondance. Les Artisans de la région ont reçu, voire sur le point de recevoir, les éléments pour voter le mois prochain.

Au 01 janvier 2018, une fusion va s’opérer entre la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Picardie et celle du Nord Pas-de-Calais. En 2016, cette élection dans cette région historique concerne 52 000 Artisans inscrits et répertoriés à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du NPDC, un volume de travailleurs très conséquent puisque la moyenne par entreprise est de 3 emplois plus celui de l’Artisan (salariés + apprentis). A savoir que 50 % des apprentis dans le Nord Pas-de-Calais ont intégré des entreprises artisanales.

L’artisanat est sans doute le gisement d’emplois le plus méconnu et le plus délaissé par les politiques nationaux.  Mardi 13 septembre, Alain Grisent était présent pour une réunion de proximité avec une vingtaine d’artisans du Valenciennois. A l’heure où la polémique démarrait afin de sauver, à juste titre, 400 emplois sur Belfort, le tour de table de cette vingtaine d’artisans du Hainaut comptabilisait une centaine d’emplois en CDI + apprentis. Oui, c’est le secteur qui pourrait à lui seul inverser la courbe du chômage !

Les actions engagées

Alain Griset

Alain Griset

« Nous avons obtenu des avancées notamment sur l’apprenti adulte grâce au soutien de la région des Hauts-de-France, des progrès sur l’employabilité de l’apprenti de 15/16 ans et surtout un combat très très rude afin d’éviter que la loi Sapin/Macron n’autorise l’installation d’un artisan sans qualifications ! Nous avons eu gain de cause au Sénat et à l’Assemblée nationale sur ce point« , déclare Alain Griset, le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Nord Pas-de-Calais.

L’autre axe fondamental obtenu sur le statut de l’Artisan repose sur la protection de ses biens personnels. « Aujourd’hui, si vous êtes inscrit au titre d’une EI (Entreprise Individuelle), il existe un autre statut EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) où vous pouvez devant le notaire rendre insaisissable votre habitation principale. Renseignez-vous auprès des services de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, ils vous donneront toutes les précisions sur le sujet« , précise-t-il aux artisans présents à cette réunion.

Plus généralement, les services proposés par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat sont « méconnus voire sous-utilisés par les Artisans« , commente Laurent Rigot, vice-président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (boucher sur le Lillois). C’est pourquoi, Alain Griset s’attache particulièrement à la représentativité par territoire et par secteur d’activité : « Toutes les professions sont représentées et vous remarquerez que les organisations professionnelles ont choisi notre liste« , poursuit le président sortant.

Alain Griset

Patricia Fournier

Sur le Valenciennois, la représentante territoriale est Patricia Fournier (pâtisserie Fournier à Marly), elle figure de nouveau sur la liste d’Alain Griset (chauffeur de taxi) pour une nouvelle mandature. Par contre, cette liste est composée de 6 membres du territoire avec 5 nouveaux, Karine Dremière (Boucherie Dremière sur Valenciennes), Philippe Loy (Coiffeur sur Bruay-sur-l’Escaut), Alain Dhaussy (Brasserie la Choulette sur Hordain) et les entreprises Jalain et KUK dans le bâtiment sur le Valenciennois.

Le rôle de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat est également de gérer les 15 CFA existants (Centre de Formation des Apprentis) sur la région. Sur ce point, le Valenciennois va bénéficier d’un tout nouveau CFA sur Bruay-sur-‘lEscaut et Saint- Saulve en remplacement du vieillissant CFA de Prouvy. il sera achevé fin 2018.  » Cela n’a pas coûté un euro à l’Artisan, nous sommes allés chercher les fonds auprès de la Région, Nord Pas-de-Calais à l’époque, pour un montant de 30 millions d’euros« , précise Alain Griset. L’occasion pour indiquer que le budget global de cette institution publique est de 46 millions d’euros dont 7 millions sont issus des cotisations des adhérents « nous allons chercher dans le public et le privé des subventions pour assurer l’activité de nos 500 collaborateurs au service des artisans du Nord Pas-de-Calais« .

La liste emmenée par Alain Griset se présente sous le slogan : « Les Artisans, c’est nous, les Artisans pour vous« . Elle est en concurrence avec une liste du MEDEF et de la CGPME.

Publié par Daniel Carlier le 20 septembre 2016
Alain Griset CFA Chambre de Métiers et de l'Artisanat Patricia Fournier
Alain Griset candidat à sa propre succession
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email