Avec 14 victoires au compteur en autant de matchs de préparation, les Valenciennoises sont prêtes pour la reprise du championnat de prénational ce samedi face à Villeneuve d’Ascq. L’objectif est clair : la montée en nationale 3.

Le Valenciennes Volley club a de l’ambition pour toutes ses équipes

De la prudence et du sérieux

Victoire tournoi Grand HainautIl est serein, Maximilien De Parmentier. Il y a de quoi, ses joueuses ont remporté le tournoi Grand Hainaut le 18 septembre en battant Calais (N3) en finale. « Ce fut un beau tournoi. Nous avons repris la saison à la mi-août par 3 semaines de préparation physique sans ballon. Nous avons eu peu de mouvement dans le groupe, les joueuses se connaissent bien, nous avons gagné du temps sur la fluidité du groupe ».
Trois joueuses sont venues renforcer l’effectif : la passeuse Priscilla Taristas, la libéro Célia Meirhaegle et l’attaquante Mélanie Bourgès.
Les Valenciennoises ont l’avantage de démarrer la saison à domicile mais l’entraîneur reste prudent, «le match face à Villeneuve, c’est un piège. L’année dernière tous les matchs face à cette équipe ont été serrés. Villeneuve a recruté 4 joueuses de Marcq en Baroeul, cette équipe sera dont plus forte que la saison dernière. C’est une équipe combative, il ne faudra pas croire que c’est gagné d’avance». L’objectif de la saison est de « dépasser les 40 points » et de « se classer dans les deux premiers ».

Une capitaine confiante

Kristina KostadinovaLa centrale Kristina Kostadinova porte les couleurs valenciennoises depuis huit ans. « J’ai commencé quand l’équipé était en départemental. La saison dernière était spéciale, nous ne pouvions pas monter. Valenciennes est mon club de cœur, je suis donc restée. Nous avons hâte de montrer ce dont nous sommes capables. A nous de maintenir notre niveau et de ne pas se mettre au niveau de l’adversaire. L’intégration des nouvelles se passe bien, tout le monde se donne à fond. Venez supporter notre équipe, l’ambiance est super, vous ne le regretterez pas !  ».

Un vivier de jeunes talents

Le Valenciennes Volley Club ne se résume pas qu’à son équipe phare. Il compte environ 150 licenciés et plusieurs équipes : 3 équipes seniors filles et  2 garçons, 1 moins de 20 ans, 1 moins de 17 ans, 1 moins de 15 ans, 2 de moins de 13 ans, 16 filles et garçons de -11 ans, et 12 filles et garçons de -7 ans. Il est bien entendu question d’obtenir également de bons résultats chez les jeunes. Le club a posé un dossier de candidature pour organiser une finale de coupe de France jeune.

Lorren GomelLa saison dernière Lorren Gomel et les siennes ont perdu la finale et cette saison la jeune « aimerait bien la gagner ». Du haut de ses 9 ans, elle explique qu’elle a débuté le volley à Condé en voulant imiter sa sœur Célia. Sélectionnée en équipe du Nord, elle fait partie de l’équipe des – de 13 ans, « j’aime attaquer pour tout exploser ».  Elle s’inspire de Stéphanie Raverdy et Clémence Cheval, deux joueuses de prénational, parce que la première « attaque bien » et la seconde « sert bien ». L’attaque et le service sont justement ses points forts.  Si ses parents veillent à ce que le volley ne passe pas avant l’école, Lorren sait où elle va, « plus tard je serai joueuse professionnelle et je serai aussi en équipe de France ! ».

Le soutien de la mairie

Pour accueillir ces jeunes, la mairie a aménagé le plateau de la salle du Hainaut. «Nous sommes passés d’un terrain à trois, ça permet d’accueillir plus de monde à l’entraînement. Nous avons eu également les filets, les poteaux, les ballons, le petit matériel comme les cerceaux pour l’école de volley», détaille Maximilien Departementier ravi. L’entraîneur a d’autres projets comme celui de réhabiliter la salle de musculation, «nous pourrions la partager avec le judo».

 

Publié par Anne Seigner le 26 septembre 2016
Valenciennes Volley Club volley féminin
Le Valenciennes Volley club vise la Nationale 3
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email