77ème édition de la Fête du Timbre au sein de l’hôtel de ville de Valenciennes, c’est un rendez-vous devenu incontournable de la vie locale. Une fois de plus, cette manifestation a rassemblé les passionnés et les curieux.

Le timbre, un voyage dans le temps

Beaucoup de nouveaux panneaux d’expositions, cette édition de la Fête du Timbre 2016, organisée sous la tutelle du Club Philatélique du Valenciennois, était d’un excellent cru.

L’histoire du timbre avec toute ses facettes, parfois totalement méconnues, demeure un voyage perpétuel dans la vie des pays et des citoyens à travers le monde. Bien sûr, la ville de Valenciennes via des cartes postales et des timbres étaient à l’honneur, la mutation urbaine demeure toujours une surprise visuelle.

Un panneau des jeunes du CPCV était également exposé « et il va concourir prochainement« , souligne Daniel Savignat, le président du CPCV.

« Le CPCV est ici chez lui durant ce week-end, A l’heure des smartphones, cette exposition est un défi, presque un miracle. Le timbre véhicule une culture et une histoire« , déclare Daniel Cappelle, élu en charge du patrimoine à la ville de Valenciennes.

Bien sûr, cette réussite collective ne serait pas possible sans « le partenariat de La Poste, année après année, nous n’avons pas les moyens d’organiser ce type d’événement. Ensuite, je veux souligner la magnifique Maison des Associations de Valenciennes où nous sommes installés depuis janvier 2016« , poursuit le président.

Cette manifestation régalienne sur la ville de Valenciennes était sur la thématique de la Danse, 3ème fois, avant une nouvelle édition, toujours sur la danse, en mars 2017. Comme d’habitude, Francis Trottin, a dessiné l’image de cette manifestation du CPCV, le célèbre Génie de la Danse.

 

 

 

 

 

Publié par Daniel Carlier le 9 octobre 2016
CPCV Daniel Savignat Valenciennes
Le timbre demeure une culture pour tous
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email