C’est l’affiche de la 6e journée de pré-nationale féminine : Valenciennes, 2e reçoit Harnes 1er. Avec pour objectif la montée, les Valenciennoises ont hâte d’en découdre pour battre le leader. En sont-elles capables ? Réponse samedi, salle du Hainaut où de nombreuses animations sont prévues.

Valenciennes reçoit le leader Harnes

Couac à Saint-André

Le week-end dernier les Valenciennoises ont perdu à Saint-André. « Cette défaite n’était pas prévue », analyse l’entraîneur Maximilien De Parmentier, « nous menons 2-0 puis c’est un total relâchement. Au tie-break il y a un sursaut d’orgueil mais ce n’était pas suffisant ». Pas de quoi tout de même s’alarmer, «l’objectif reste d’être dans les deux premiers pour jouer la montée».

L’adversaire : Harnes

S’il y en a un qui connait le club du Pas de Calais, c’est bien l’actuel entraîneur valenciennois. «j’ai entraîné là-bas deux ans, je connais 50% de l’équipe». Maximilien De Parmentier sait que « ça va être dur. Physiquement les joueuses d’Harnes sont impressionnantes, elles font toutes plus d’1 m 80. Elles sont bonnes au service et au bloc. Attention à l’Ukrainienne Natacha Horakova et Léa Ackx (14 ans, minime qui a déjà été sélectionnée chez les Bleues). Savoir attaquer au centre est la clé du match ».

Battues à Saint-André samedi dernier puis à Cysoing (Nationale 3) en match amical (1-3) ce mardi, les Valenciennoises ne sont-elles pas touchées mentalement ? « Il ne faudra pas baisser la tête si c’est dur », prévient l’entraîneur, « je compte sur les supporters pour nous soutenir et avoir un peu de chance aussi. Harnes est favori, il descend de Nationale 3. C’est quasiment le titre de champion qui se joue. D’après moi c’est du 35 % – 65% ».

Impatient d’être au jour J, il confie que « c’est un match particulier, le 1er contre le 2e, mon ancien club contre le nouveau. Si nous gagnons ça va être énorme. Ce match me tient à cœur, le gagner serait le plus beau cadeau que les joueuses pourraient me faire. J’espère que la salle sera bien remplie, environ 300 personnes. Il y a un objectif sportif mais nous voulons aussi prouver que le volley peut rassembler à Valenciennes ».

Clémentine Lize

Clémentine Lize

Des animations sont prévues pour ce match de gala mais nous ne pouvons pas en dire plus, venez les découvrir ! Le coup d’envoi sera donné par Grégory Pujol. L’ancien attaquant du VAFC interviendra même dans les vestiaires avant le match. Une séance d’autographes se déroulera dès 19h30.

Le volley club de Valenciennes, qui compte désormais 150 licenciés, est le 2e club féminin avec 60 filles en catégorie jeunes. Pour les superstitieux, il y a peut-être un signe… les minimes ont battu  Harnes en championnat la semaine dernière…

Audio : Interview de Clémentine Lize (n°15)

Une joueuse supplémentaire

Solveig Dressler

Solveig Dressler

Le Volley Club de Valenciennes compte dans ses rangs une nouvelle joueuse : Solveig Dressler. Elle est qualifiée pour le choc face à Harnes. Assistante de langue, l’Allemande travaille aux Lycées de l’Escaut et Ernest Couteaux à Saint-Amand. La réceptionneuse attaquante qui évoluait dans la ville de Goettigen, souhaite à travers son expérience de sportive s’imprégner davantage de la culture française. « Je serai ici jusque fin mars. Je me sens bien dans l’équipe, tout le monde est chaleureux, ça été facile de s’intégrer », souligne Solveig Dressler. « Je me sens prête, même s’il y a encore quelques réglages à ajuster. Je pense que je serai nerveuse au début mais après je réussirai à me concentrer sur mon jeu. J’espère pouvoir aider l’équipe soit en encourageant mes partenaires soit en jouant. C’est un match qui compte ! ».

Samedi à 20h30, salle du Hainaut, Valenciennes (2e) – Harnes (1er)

Publié par Anne Seigner le 17 novembre 2016
Valenciennes Volley Club Volley Club Valenciennes
(Volley) Duel au sommet pour les Valenciennoises
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email