Préfète déléguée à l’égalité des chances, Sophie Elizéon a réuni autour d’elle, vendredi dernier, les délégué-es du préfet du département du Nord à la Maison des Associations de Valenciennes.

Valenciennes/Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

voilence360

Sophie Elizéon, préfète déléguée à l’égalité des chances

But ? Sensibiliser et renforcer les actions sur les violences subies par les femmes.

Malgré les actions menées dans ce domaine, le chemin à parcourir est encore semé d’embûches tenant compte des chiffres très inquiétants: 122 femmes  décédées en France en 2015 suite à des actes contre elles. La journée internationale de l’élimination des violences à l’égard des femmes, célébrée le 25 novembre, vient rappeler malheureusement ce regrettable constat ! Au même moment, elle offre l’occasion de prendre des initiatives à l’instar de cette  formation à destination des délégué-es du préfet du Nord pilotée par le CIDFF (centre d’informations sur les droits des femmes et des familles).

L’occasion de rappeler l’étendue des violences auxquelles les femmes sont exposées, «comportements sexistes, violences physiques et psychologiques, stéréotypes… », note la responsable de la préfecture sans oublier les effets d’une publicité, aux effets ravageurs, imprégnée de sexisme, «les filles ne sont pas toujours habillées en rose ! », ironise-t-elle. Une séance de formation d’autant plus importante qu’elle s’adresse à un chaînon incontournable de la mise en application des politiques publiques. En l’occurrence, les délégués du préfet, au premier rang de la lutte contre l’inégalité entre hommes et femmes.

Le Nord dans la carte de la violence !

Selon le ministère de l’intérieur, le département du Nord arrive 3ème après les Alpes Maritimes et le Rhône dans les violences commises à l’encontre des femmes, pas tout à fait  réjouissant ! En 2015, on récence cinq femmes décédées suite à des actes violents de la part de leurs conjoints ou ex-conjoints. Le registre des parquets du Nord est, à cet égard, très parlant, 7805 procédures de violence contre les femmes entre janvier et septembre 2016 ; avec 1036 affaires… Valenciennes arrive en 2ème position après Lille.

Former c’est professionnaliser…

La formation des professionnels tient de plus en plus une place centrale. Avec plus de 1800 professionnels formés depuis début 2016 dans le Nord, plusieurs acteurs sont engagés dans cette approche, associations, travailleurs sociaux, police, gendarmerie… Nathalie Pottiez du CIDFF met l’accent sur le volet formation, «on ne conseille pas, on donne des formations et on répond à un besoin issu du territoire… », insiste-t-elle. Avec des permanences dans l’ensemble des arrondissements, Avesnois, Douaisis, Valenciennois, le centre est en mesure de lier des partenariats grâce à une expérience acquise sur le terrain et des spécialistes en matière de droit.

Publié par Mohamed Bedraoui le 28 novembre 2016
CIDFF Sophie Elizéon
Mieux former, mieux protéger les femmes contre la violence !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email