Pour le canton de Valenciennes/St-Saulve, les deux conseillers départementaux, Geneviève Mannarino et Yves Dusart, ont présenté leurs voeux aux élus, à l’équipe locale pour le département et aux partenaires. A l’aube de cette année indécise, un message de paix et d’espoir, où le volet politique était assez clair… aussi !

Yves Dusart : « Oui, nous avons augmenté la fiscalité en 2016 ! »

Le Conseiller départemental a pris la parole sur le volet économique sans un discours caché «nous avons pris l’ambulance (du Conseil départemental) en 2015 et administrer un traitement afin d’éviter le corbillard en 2016. Nous avons relevé le défi. Oui, nous avons augmenté la fiscalité en 2016. Supprimer des postes d’agents en passant le temps de travail de 32 heures à 35 heures, ce qui est la loi ! » Certes, cette hausse n’était pas dans le programme de la campagne électorale, «mais nous n’avions pas évalué l’ampleur du problème financier», justifie-t-il.

Pour autant, le retour vers un équilibre des comptes sociaux demeure la ligne d’horizon. Sur le RSA «nous avons actionné une politique afin de favoriser le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA, ce sont 3 694 personnes qui ont recouvré un travail».

L’investissement du département sur le Valenciennois ne doit pas s’éteindre malgré son rôle de refuge social. « Nous conservons une volonté d’investissement. A notre arrivée, 110 millions étaient promis sur différents projets, mais non financés. Par contre, en 2016, nous avons lancé 30 millions d’investissement pour les villes et villages, mais maîtrisés financièrement« .

Sur le Valenciennois, cette enveloppe s’est concrétisée à travers un montant d’1,5 millions d’euros, ventilé comme suit : terrain de sport synthétique sur Saint-Saulve, l’Odyssée dans le quartier de la Chasse Royale à Valenciennes, et le rond point de l’écuyer dans le cadre du Contournement Nord. «Bien sûr, le volet phare de l’investissement du Conseil départemental, durant ce mandat, repose sur le Contournement nord»,  souligne-t-il.

Enfin, il conclut en indiquant «que le Conseil départemental a validé 200 millions, dans une enveloppe pluriannuelle, le soutien au projet Canal Seine Nord… »… il y a tant à dire sur ce dossier !

Geneviève Mannarino : «Tout ne se passe pas à Lille »

Pour rappel, ce canton très particulier, dense en population, mais ne «comprenant que 2 communes, Valenciennes et Saint-Saulve, nous permet un travail efficace en binôme sur le terrain», souligne Geneviève Mannarino.

Au delà de l’investissement sur des projets ici et là, le département soutient des actions et initiatives locales. «Nous avons financés à hauteur de 35 000 € des actions, associations etc., sur le territoire. Tout ne se passe pas à Lille, il y a une équipe sur le Valenciennois», précise Geneviève Mannarino.

Sur le volet des collèges, compétence régalienne du Département du Nord, l’élue rappelle «une volonté de faire évoluer le collège de la Chasse Royale vers le numérique. Cette transformation du quartier, à travers le pôle culturel Odyssée, où un aménagement du collège de ce quartier, n’est pas un simple coup de peinture sur les murs», poursuit-elle.

Enfin, elle veut véritablement flécher la volonté du Conseil départemental du Nord «sur le maintien à domicile. L’EPHAD n’est pas la seule réponse pour les personnes âgées. Ensuite, le parcours d’autonomie est fondamental. Nous lançons, en février prochain, le Relais Autonomie», précise Geneviève Mannarino.

Tout en remerciant, l’assistance nombreuse dans ce profil particulier, elle annonce (moment d’effroi dans l’assistance)… «nous devons faire encore des économies. Rassurez-vous, pas sur les engagements avec les personnes âgées ou les personnes souffrant d’un handicap. Par contre, en 2017, il y’a encore des économies structurelles, en terme financier, à réaliser».

Enfin, la conclusion revient aux deux élus souhaitant une arrivée « au pouvoir suprême d’une ou des compétences en capacité de redresser les comptes« … d’une structure déficitaire, ça c’est dit !

Publié par Daniel Carlier le 29 janvier 2017
Conseil départemental du Nord Geneviève Mannarino Yves Dusart
Le Conseil départemental maintient son cap dans le Valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email