Samedi soir, salle du Hainaut, les Valenciennoises n’ont pas fait dans la dentelle maîtrisant la rencontre du début à la fin. Battues à l’aller (3-2), elles s’imposent 3-0 face à Saint-André, troisième au classement.

Une victoire qui ne souffre d’aucune contestation

Un service efficace

VASA1Environ cinquante enfants des écoles Jean Mineur, Marie Immaculée et Jehan Froissart ont donné de la voix lors de cette 14e journée de pré-nationale. Maquillés ils ont suivi l’animateur Gauthier, joueur du club qui les guidait dans leurs encouragements. Florian Bigotte, administrateur de la page Tous les Valenciennois ici donne le coup d’envoi. Les Valenciennoises ont un léger retard à l’allumage (1-4), l’entraîneur demande un temps mort. Clémence Cheval égalise (6-6), son service fait des ravages, tantôt un ace, tantôt une erreur de la réceptionneuse. Le premier set en poche, les Valenciennoises déroulent (6-1). D’une frappe sèche Anxehla Drici relance Saint-André. Le contre formé de Noémie Maréchal et Anaïs Berlemont est présent. Les joueuses de Saint-André commettent trop de fautes (13-3) puis réagissent sous l’impulsion de Julie Gauthier (18-13). Au service Clémence Cheval poursuit son entreprise de démolition, Camille Verkimdère est à l’agonie en réception (25-13). Le dernier set ressemble aux précédents. Les Valenciennoises jouent relâchées (10-4). Julie Chenoun tente de relancer les siennes (17-14). En vain. Anaïs Berlemont appuie là où ça fait mal, ses services font mouche. Priscilla Taristas conclut le match (25-16). Alexia Arnaud et ses copines se placent face à la tribune des jeunes pour un magnifique clapping. Il a une saveur particulière pour Noémie Maréchal, qui quitte ses équipières durant 3 mois. Etudiante en école de commerce, elle part en stage  à Toronto.

 « Il n’y a pas photo »

VASA2Eric Créneau, l’entraîneur de Saint-André a la tête des mauvais jours : «  nous avons quelques soucis de confiance, des problèmes de communication. Nous ne pouvons pas espérer grand-chose sans plus de confiance. C’est dommage. L’équipe n’a pas refusé le combat mais a perdu le rapport service réception, il n’y a pas photo».

L’entraîneur Maximilien De Parmentier a le sourire, « l’équipe est plus forte qu’au match aller. Il n’y a pas eu de relâchement, nous avons eu notre revanche, avec la manière. 3-0 et moins de 20 points concédés par set, je suis satisfait. Les joueuses se sont fait plaisir. Nous essayons d’être le plus beau dauphin possible d’Harnes même si sportivement je crois que c’est possible. Harnes n’est pas intouchable, il ne faut jamais dire jamais. Nous ne nous posons pas de question en prenant les matchs les uns après les autres ». Le choc à Harnes aura lieu début mars.

Audio : interview de Priscilla Taristas (n°1)

Valenciennes – Saint-André : 3-0 (25-19, 25-13, 25-16)

Publié par Anne Seigner le 5 février 2017
Maximilien De Parmentier Eric Créneau Valenciennes Volley Club
(Volley) Valenciennes trop fort pour Saint-André
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email