La lutte contre toutes les formes de racisme a plusieurs visages sur le terrain, mais un dès plus actifs depuis des décennies est le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples). Cette association nationale s’est implantée sur le Valenciennois grâce à l’initiative de Jean-Claude Dulieu, Conseiller départemental et élu à la ville de Valenciennes. Elle fête déjà ses 25 ans sur l’arrondissement.

(Visuel Jean-Claude Dulieu et Mathieu Loriaux)

Le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) est une association née en 1949. A la sortie de la seconde guerre mondiale, le besoin d’une lutte contre tous les formes de racisme est très prégnant. Imaginé et créé par des anciens résistants et déportés, ce qui explique le champ très large de ses combats, le MRAP fut très actif et a acquis une notoriété mondiale au fil de ses actions.

Les combats internationaux…

Bien sûr, à la sortie de la seconde guerre mondiale, la carte du monde a changé profondément. En 1948, la naissance de la Palestine « 2 peuples, 2 états dont les frontières sont basées sur les frontières de l’ONU en 1967 (avant la guerre des six jours). Nous avons toujours eu une analyse très fine sur ce sujet, car le MRAP avait dans ses rangs, dès son origine, des juifs progressistes sortis des camps de concentration », précise Jean-Claude Dulieu.

Autre combat mémorable, la cause de Nelson Mandela et à travers lui l’Apartheid en Afrique du Sud. Un combat dont l’issu s’est décanté dans les années 90 avec la fin de ce régime irrespirable.

La lutte contre la peine de mort, quel que soit le pays, avec des combats historiques comme pour le plus ancien homme dans le couloir de la mort aux U.S.A, Mumia Abu-Jamal.

Ces différents combats ont permis à cette association d’être reconnue comme organisation non gouvernementale, et dotée depuis 1975 d’un statut consultatif auprès des Nations Unies. Cette commission des droits de l’homme, de l’ONU, est basée à Genève.

Le MRAP au niveau national

Jean-Claude Dulieu, co-président national du MRAP, met en exergue la loi de 1972 «  qui indique clairement qu’une expression raciste est un délit et plus une opinion. En fait, c’est un complément de la loi sur la presse. D’ailleurs, sur la base de cette loi, le MRAP a fait condamné la SNCF en 2011 ».

Cette association lutte véritablement contre toutes les discriminations et elles sont nombreuses, mais parfois indicibles. Une nouveauté depuis quelques années, la transition écologique fait partie des engagements régaliens du MRAP.

Bien sûr, les attentats sont omniprésents dans l’esprit de tous les Français, mais il est fondamental « que cela ne se traduise pas par un amalgame, voire de division dans la société », précise le Conseiller départemental.

et sur le Valenciennois…

LogoMRAP copie« Pendant la 1ère guerre du Golf, en Irak, nous avons créé un collectif anti-racisme, issu de la société civile, pour éviter tout amalgame. Puis, nous avons regardé les associations existantes et leurs valeurs contre le racisme et pour la paix. De fait, nous nous sommes affiliés au MRAP pour créer l’antenne de Valenciennes en 1972 », explique Jean-Claude Dulieu.

Un autre axe fort du combat du MRAP est l’immigration et les sans-papiers «  nous avons une forte expérience sur le sujet, notre collectif est très puissant.Toutefois, nous dirigeons les dossiers du Valenciennois, sur l’antenne de Lille, très spécialisée sur le sujet », commente Jean-Claude Dulieu.

La discrimination est palpable partout et dans de multiples domaines. «  C’est assez insidieux, et c’est difficile à prouver. Dans ce domaine, même si nous sommes attachés à la présomption d’innocence, nous sommes favorables au partage de la charge de la preuve afin que la victime ne soit seule face à la justice », indique Jean-Claude Dulieu.

C’est pourquoi, sur la base de la loi de 1972, des initiatives ont été prises sur les territoires. « Face à l’ampleur du phénomène sur notre territoire, aux combats des associations,  j’ai fait une opération de Testing en 1999 sur l’ensemble des boîtes de nuit du Valenciennois. Suite à cette initiative, l’ensemble des établissements ont accepté de signer une charte, avec à la clé un affichage à l’entrée des boîtes de nuit des conditions d’exclusions (alcool, habillement etc.) », explique Jean-Claude Dulieu.

Bien sûr, le 16 novembre 2001 est apparue une nouvelle loi « contre les discriminations »  sous l’égide de Jean-Pierre Chevènement. « Et notre charte des boîtes de nuit s’est élargie régionalement », précise-t-il.  Ensuite, une version renforcée a vu le jour le 27 mai 2008. Enfin, aujourd’hui, une version consolidée du 13 février 2017, modifiée par la loi  18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle a précisé plus encore cette thématique très sensible et sociétale https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018877783

L’antenne de Valenciennes avait fêté les 50 ans du MRAP « avec l’exposition de 50 oeuvres sur les différences entre un homme ». Aujourd’hui, en 2017, l’antenne du MRAP sur le Valenciennois met un point d’honneur à fêter les 25 ans de son existence sur l’arrondissement : «La situation est grave, mais nous avons une lueur d’espoir. Nous devons maintenir un discours positif, humaniste et solidaire», commente le président du MRAP du Valenciennois, Jean-Claude Dulieu.

Pour graver dans le marbre ce temps festif, le MRAP du Valenciennois a organisé «une soirée multi-culturelle le 25 février prochain, 220 personnes seront présentes, c’est déjà COMPLET ! Le repas sera à l’image de cette soirée, très diverse et les bénéfices seront en faveur d’une association oeuvrant pour la scolarité, et la construction des écoles au Burkina Faso», précise Jean-Claude Dulieu.

Pour cet évènement, le président a demandé à Mathieu Loriaux, 21 ans, étudiant en Master à l’UVHC, de concevoir une exposition avec les coupures de presse depuis l’origine de l’association sur Valenciennes ; une façon de mesurer l’action militante. « Je suis impressionné par les actions réalisées sur le Valenciennois par le MRAP », souligne le jeune étudiant.  Assurément, les heureux participants pourront vérifier de visu ce que le mot engagement représente près de chez soi…

Publié par Daniel Carlier le 13 février 2017
Jean-Claude Dulieu MRAP
25 ans du MRAP dans le Valenciennois !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email