Ces 7 et 8 mars, l’association LA POSE de Valenciennes et le club SYSTEME DE DEFENSE d’Anzin ont mis en place un partenariat innovant. Deux groupes d’une quinzaine de femmes, accueillies par le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, ont chacun bénéficié d’une séance d’initiation à la Self Défense.

Le pôle insertion de LA POSE permet à 70 femmes de reprendre le chemin de l’emploi. « Toutes rencontrent des freins liés à la santé, au logement, à des violences conjugales, addiction, manque de confiance en soi…« , précise Sabrina Nirlot, chargée de mission  « Notre travail est donc de les accompagner tout au long de leur parcours chez nous afin de les aider à retrouver cette confiance et dignité perdue« .

Outre l’accompagnement à la recherche d’une formation et d’un emploi, des ateliers sophrologie, théâtre, atelier créatif et sport sont organisés, toujours à la demande des personnes concernées.

Une démarche appelée à rencontrer celle du club SYSTEME DE DEFENSE, qui comme le rappelle Christophe Gaillard, son président « n’est pas un club d’arts martiaux. Il s’inscrit dans une démarche globale d’engagement sociétal consistant à proposer gratuitement des sessions d’initiations à la Self Défense. Il est ainsi labelisé Sport Responsable« .

Le club s’engage ainsi à s’adapter à chaque personne participant à ses sessions et mobilise régulièrement ses bénévoles lors de l’animation de séances d’initiation.

L’apprentissage des techniques se fait à partir du postulat où toute autre sortie de la situation conflictuelle est impossible. « Les objectifs des séances sont adaptées au niveau de chaque pratiquant », indique Franck Mundubeltz, responsable sportif du club, « pour ces séances, l’objectif était surtout de travailler la confiance en soi ».

Objectif atteint comme le souligne Sabrina Nirlot de l’association LA POSE « toutes ont vite adhéré et même si quelques-unes ont eu besoin d’un temps pour gérer leurs émotions parfois encore à vif, elles se sont toutes prises au jeu. A quand le prochain atelier?« 

Dans l’attente, les bénéficiaires sont invitées à participer aux cours que l’association S2D organise deux fois par mois au Dojo d’Anzin, le dimanche de 10h à 12h. Le club organise également régulièrement des « événements » comme ce 19 mars, un stage animé par monsieur Jean-François Legrand-de Morgues, président de Self Défense de Proximité. Pour plus d’informations, il convient de consulter leur site internet ou d’écrire à s2d@outlook.fr

Pierre Augagneur/ Crédit Photos: John Guyot

Publié par Daniel Carlier le 13 mars 2017
Self Defense
Self Défense pour la Journée des Droits des Femmes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email