Cette course mythique n’avait pas encore son breuvage attitré. C’est chose faîte grâce à la brasserie «  Terre et Tradition » basée sur Quérénaing, et à la sortie de la bière « Enfer du Nord ». Cette édition du Paris-Roubaix, le 09 avril 2017, s’annonce d’ores et déjà comme un grand cru !

( Les élus de la commune de Wallers au sein de la Brasserie Terre et Tradition)

Après la Triple-Plus Choco, en collaboration avec la Pâtisserie Gourmandine à Valenciennes, Sylvain Delhaye, et sa Brasserie Terre et Tradition, continue de défrayer la chronique du bon goût houblonné. En effet, il s’est attaqué à la légende du vélo, la course emblématique de Paris-Roubaix, excusez du peu ! Le nom de cette bière* est « Enfer du Nord », et pas l’Enfer du Nord «  je voulais éviter le coté diable », précise Sylvain Delhaye.

17409781_1453659208040750_451360191_nCette fois, cette nouveauté s’est concrétisée grâce à une collaboration avec la mairie de Wallers. « Nous avions déjà travaillé ensemble, en 2012, à l’occasion de la coulée des cloches dans le cadre de la rénovation de l’église de Walers. Cette fois encore, nous avons discuté en amont avec les élus de la commune de Wallers pour concevoir une bière Paris-Roubaix », précise Sylvain Delhaye.

Cette fabrication artisanale a donné naissance à une bière blonde de 6 °, couleur dorée et légère, avec 3 arômes, très aromatique, rafraîchissante, et avec des fruits exotiques. Son lancement sera bien évidement corrélé avec la course Paris-Roubaix, diffusion sur la course voire pour certains la semaine précédente, car c’est à chaque fois l’occasion de rencontres conviviales et de festivités multiples.

Un design goûtu !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tonino Runco, adjoint délégué au vivre-ensemble, Christophe D’Haes et Sylvain Delhaye

Autour de la fabrication d’une bière, il y a le design lié à sa présentation, étiquettes, supports de communication, packaging etc. L’auteur de ce visuel efficace et punchy est Christophe  d’Haese : « Le rouge symbolise la brique et le noir, le charbon, avec des illustrations comme un chevalement sur Wallers, des coureurs, voire le pont Gibus sur le packaging… », indique le graphiste.

Pour accompagner cette sortie de la bière « Enfer du Nord », la ville de Wallers était présente pour cette présentation informelle, avec une délégation importante d’élus, hommes et femmes de goûts !

Aucun doute, cette 115ème édition de la course Paris-Roubaix sera incomparable…

Plus d’infos sur www.terreettradition.fr

  • A consommer avec modération, l’abus d’alcool est dangereux
Publié par Daniel Carlier le 27 mars 2017
Sylvain Delhaye Terre et Tradition
Avec Enfer du Nord, Paris-Roubaix n’aura plus soif !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email