Pour le 8ème Salon du Livre « Marly voyage au pays des merveilles », les curieux et amoureux de la lecture sont venus en flux continu au sein de la salle des fêtes de la commune.

Présents à cette manifestation, écrivains, associations, voire collectif, ont proposé au public une offre de lecture très diverse, livres, BD, illustrations, sans oublier les bibliothécaires, et surprise du chef le « Bureau des noms retrouvés ». Petite rencontre délicieuse avec à la sortie l’attribution d’une nouvelle identité lumineuse…, un moment solaire dans une période électorale qui ne l’est pas vraiment !

Pour mémoire, cette initiative est la résultante d’une carence d’un équipement culturel, style médiathèque, sur la commune de Marly. Cela reste toujours une surprise en comparaison du maillage dans le domaine sur les autres communes.

Bureau des noms retrouvés

Bureau des noms retrouvés

Ce Salon du Livre sur Marly ne commence, ni ne s’arrête, ce week-end. En effet, la Ville de Marly « propose en amont du salon des rencontres destinées à un public scolaire, de la maternelle au collège. En 2016, ce sont quelque 867 enfants de 2 à 14 ans qui ont participé à ces rencontres, ainsi que des parents et des professionnels », précise le maire.

Echanges avec les auteurs, le tissu associatif, voire au détour de l’équipe St-Vincent pour une collation, en souffrance financière, des animations et des spectacles,  voire un troc du livres, ces deux jours furent remplis de rêves et de réflexions, de bulles et d’imaginaire. C’est tout l’univers de la lecture, symbole d’une culture personnelle, réfléchie et pas résumée en 140 caractères.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEn conclusion, on pourrait espérer que la défense de l’écriture, papier ou numérique, la lecture sous toutes ses formes, mériterait une manifestation de plus grande ampleur. Ce Salon du Livre sur Marly, certes un rendez-vous annuel pédagogique, pourrait s’endormir s’il ne vise pas plus haut, plus imposant, plus accrocheur pour attirer de nouveaux publics captés par d’autres centres d’intérêts ; c’est un challenge à relever pour continuer cette mission fondamentale et citoyenne !

Publié par Daniel Carlier le 2 avril 2017
Marly salon du livre
Fabien Thiémé : « Lire et faire lire doit être un souci des élus »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email