Les annonces d’offres d’emplois sont assez rares, et qui plus est dans une perspective à long terme si le profil du candidat correspond. C’est pourtant le cas de l’entreprise GRDF dans le cadre du lancement de sa campagne de recrutement 2017, GRDF a des besoins récurrents à saisir de suite !

(Didier Cousin, Marie Noël, Emilie Viaud)

GRDF, entreprise citoyenne et innovante

GRDF est l’installateur des réseaux gaz en France, il permet à 46 fournisseurs de gaz d’alimenter les logements particuliers et les entreprises. Avec pas moins de 11 millions de clients en France, 200 000 km de réseaux et notamment en lien direct avec les autorités concédantes, les collectivités locales. «  Nous avons contracté avec 9 530 communes en France », précise Didier Cousin, le nouveau directeur territorial de la région des Hauts-de-France. On peut souligner que GRDF a 1,380 000 millions de clients dans la région des Hauts-de-France «  car c’est une région très gazière », poursuit-il. 

Outre le gaz en provenance des Pays-Bas, d’autres formes énergétiques frappent à la porte comme le biométhane, le gaz vert pour les véhicules etc. Cette région des Hauts-de-France a l’ambition de devenir le premier fournisseur de biométhane à moyen terme. Par ailleurs, l’émergence du GNV (Gaz Naturel Véhicule) démontre que cette énergie a un avenir sur les moyennes et longues distances sur la route.  » Depuis très longtemps, la MEL (Métropole Lilloise) roule avec 450 bus au gaz, dont une partie importante au biogaz« , indique Didier Cousin…, mais peu de personnes le savent !

Pour toutes ces compétences dans ces métiers régaliens comme dans le gaz propre de demain, GRDF emploie 12 000 collaborateurs en France, dont 1 000 dans cette région de 6 millions d’habitants. Avec les départs en retraite, pour des besoins professionnels ciblés, voire des nouveaux métiers, cette entreprise embauche chaque année. En 2016, cela s’est traduit par 721 alternants toute France, dont 70 dans la région, mais également 600 CDI, pour 54 dans les Hauts de France en 2016.

L’alternance ouverte pour tous les âges

Le premier volet de cette campagne de recrutement se porte sur l’alternance, apprentissage et contrat professionnel compris. «  Nous avons besoin de 40 contrats en alternance, pour 2 ans, pour la rentrée de septembre 2017 », explique Emilie Viaud, responsable RH. A ce titre, une formation spécifique est en place avec une école du gaz au sein du lycée Baggio à Lille. « Nous avons deux promotions de 20 personnes, ouvertes pour tous les âges. Former des personnes, c’est un passeport  pour l’emploi », précise-t-elle.

La répartition des besoins de GRDF, concernant l’alternance, est ventilée comme suit : 23 dans le Nord, 10 dans le Pas-de-Calais, 3 dans la Somme, 2 dans l’Aisne, et 2 dans l’Oise. Les besoins métiers sont des Technicien(ne)s réseau gaz, chargé(e)s d’affaires, Géomètre Topographe, Conseiller(e)s clientèles, chargé de communication, voire appui RH. Sur le Valenciennois, la ventilation est : 1 Topographe, technicien(ne) Base de données, BTS Géomètre-Topographe-sur Valenciennes, 1  Technicien(ne), PDL-PDR- BTS Fluide énergétique et domotique sur Raismes, et 4  Technicien(ne) gaz- Titre Technicien réseau gaz,  Douai, Roubaix, Maubeuge et Raismes.

Cette volonté d’entreprise, voire d’obligation, sociétale s’exprime en recrutant des personnes éloignées de l’emploi, voire en situation de handicap, mais également par la volonté d’une féminisation des métiers techniques. Certes, un contrat d’alternance est un CDD « mais nous espérons les convertir en CDI au sein de l’entreprise GRDF », poursuit Emilie Viaud.

Emilie Viaud : « On intègre GRDF pour faire carrière »

Ensuite, second volet de ce message, la campagne de recrutement en CDI, 40 postes sont à pourvoir à effet immédiat sur la région des Hauts-de-France. La ventilation géographique des offres est globalement identique à celle des besoins, notamment dans le département du Nord. Toutefois, la responsable RH de GRDF souligne le haut niveau d’exigence. «  Nous ne recrutons pas pour quelques années. On intègre GRDF pour faire carrière. Vous pouvez évoluer dans les métiers, bénéficier d’une aide à la mobilité… », commente Emilie Viaud. Un phénomène, voire une attitude d’entreprise assez rare, voire disparue, tant la mobilité interprofessionnelle s’avère nécessaire. En clair, la polyvalence au sein d’une seule entreprise durant 40 ans…, c’est possible chez GRDF !

« Notre catalogue métier est très étoffé. Vous pouvez évoluer en interne, bénéficier d’une aide à la mobilité entre nos différents sites etc.  De plus, nous avons une image à soigner. Il faut arrêter de croire que vous êtes automatiquement dans la tranchée», précise Didier Cousin.

Marie Noël, 37 ans, 2 enfants, en alternance chez GRDF, témoigne : «  J’avais une expérience professionnelle dans un commerce durant 17 ans. Au sein de Pôle Emploi, on m’a conseillé cette formation chez GRDF. Déjà, dans mon ancien travail, j’aimais les activités techniques, le bricolage… Ensuite, je suis en même temps retournée à l’école, et cela m’a remis au niveau », précise Marie Noël.

Afin d’accompagner la féminisation des métiers techniques chez GRDF, même si d’autres besoins sont prégnants, un système de marrainage est en place. « Après le contrat d’alternance de deux ans, une marraine prend sous son aile une femme durant une année », indique Emilie Viaud. C’est important dans un monde d’hommes, particulièrement sur les métiers techniques, qui va surprotéger leur collègue ou le contraire.

« Nous sommes sensibles à des profils comme Marie Noël, elle a une forme de maturité pour exercer des métiers qui ont besoin de cette qualité », conclut Emilie Viaud.

Toutes les offres d’emplois à pourvoir, en alternance ou en CDI, sont le site www.grdf.fr et sur www.monparcourspro.grdf.fr via une vidéo notamment.

 

Publié par Daniel Carlier le 7 avril 2017
Didier Cousin Emilie Viaud GRDF
80 offres d’emplois en alternance ou en CDI à pourvoir chez GRDF
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email