Le 29 décembre 2016, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle salle du club HERACLES, Jean Pierre Lussiez l’avait annoncé « dans un premier temps, l’association n’accueillera que 200 adhérents ».

Privé de salle pendant 27 mois, le club, anciennement installé au premier étage de la piscine de Valenciennes, avait, en effet tout perdu lors de l’incendie de cet équipement. La présence de nombreux clubs lors de la cérémonie avait d’ailleurs été un signe de l’attachement du sport valenciennois au club mythique, désormais installé dans les locaux du TSBV.

herackesLe nombre de 200 adhérents ayant été atteint en deux petits mois, le club est désormais obligé de tenir « une liste d’attente qui grandit quasiment tous les jours« . Mais, comme le rappelle Jean Pierre Lussiez, »nous sommes une association gérée par une dizaine de bénévoles« .  L’association a cependant su répondre aux attentes de ses partenaires en signant, par exemple, un partenariat avec la société LYRECO qui permet à ses employés d’y accéder sur la tranche de 11h à 14h.

Club à l’esprit familial, HERACLES a bien sûr retrouvé une majorité de « fidèles qui sont revenus à la maison« . L’association accueille des pratiquants à partir de 17 ans, dont environ 20% de filles. La salle, outre les classiques appareils de musculation, comprend de nombreux engins de fitness « guidés », idéaux pour travailler le « cardio ». Pas étonnant, du coup, que le club compte en ses rangs plusieurs habitués des courses à pied et que nombreux étaient les engagés sur les récentes Foulées Valenciennoises.

Président modeste et dévoué, Jean Pierre Lussiez souhaite dédier ce succès « aux bénévoles du club qui donnent leur temps aux autres« .

Pierre Augagneur/Photos: John Guyot

Publié par Daniel Carlier le 9 avril 2017
HERACLES
Résurrection réussie pour HERACLES !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email