L’univers des sourds et des malentendants reste très méconnu en France. Langue des signes, langue parlée complétée… l’évolution en la matière est importante mais l’isolement des pratiquants est prégnant, voire absolu sur le Valenciennois. Dans cette optique, une nouvelle association, Val’Signes, a vu le jour sur la ville de Valenciennes afin de connecter ces populations entre elles !

(Visuel Pascale Dehont-Billau et Isabelle l’Herminé)

Deux mondes qui ne se connaissent pas

Surdité de naissance, en cours de vie quel que soit l’âge, des situations différentes d’un handicap auditif existent. De plus, un mode de communication différencié prend racine avec le LSF (Langue des Signes Française) et la LCP (Langue française Parlée Complétée).

Le LSF est la plus connue du grand public, le langage signé, est assez courant dans les programmes télévisés, mais également durant certains meetings des candidats à la présidentielle. Pour autant, malgré cette propension publique à communiquer avec toutes les formes de handicap, le pourcentage de sourds en capacité de signer est infime. « Pourtant, le LSF apporte une autonomie, une simplicité, une facilité pour communiquer entre pratiquants du langage des signes », explique Isabelle L’Herminé.

Ensuite, plus récent, le LCP est un mode de communication oraliser. « Notre fille Clémence bénéficie d’un implant cochléaire (dispositif médical électronique comportant un processeur vocal externe et une partie interne) », précise Isabelle l’Herminé. Cet outil lui permet de pratiquer le LPC.  Ce système de communication est basé sur un codage manuel des sons de la langue française à travers la position des doigts ou le mouvement du visage signifiant une consonne ou une voyelle. En résumé, le LCP permet de coder un propos et de fait oraliser quelques sons. Voilà deux modes de communication différents pour les personnes en situation d’un handicap de surdité totale ou partielle.

Isabelle L’Herminé : « L’objectif est de rassembler les sourds et les entendants »

Pour combattre la solitude des enfants voire des adultes, des parents et amis ont lancé la création d’une association, baptisé Val’Signes, avec comme premier déterminant : « L’objectif est de rassembler les sourds et les entendants », souligne Isabelle l’Herminé.

Toute juste en place depuis le 11 avril 2017, Val’Signes lance son premier rendez-vous. En effet, le concept café-signes sera lancé ce jeudi 08 mai sur Valenciennes. Déjà présent sur la ville de Lille « c’est un rendez-vous régulier parfaitement identifié par les habitants de la Métropole. Depuis peu, un café-signes est initié également sur la commune de Cambrai. Nous voulons mettre en place le même type de réunion sur le Valenciennois », déclare Isabelle L’Herminé.

« Il existe un public caché, des sourds, des malentendants qui ne rencontrent jamais sur un territoire », souligne Pascale Dehont-Billau. Ensuite, l’autre sens de ce café-signes « est de faire venir des entendants, les accompagnants de ces personnes en situation de handicap », ajoute-elle, car ce sont deux mondes totalement fermés l’un à l’autre.

Ce premier rendez-vous sera le jeudi 08 juin, dès 18H, au bar-brasserie le Tandem, 27 Place de l’Esplanade à Valenciennes. «  Nous tenons à souligner l’excellent accueil de cet établissement pour notre association », indiquent de concert les deux membres de cette association.

Ensuite, la dynamique prend plusieurs facettes : pérenniser ce rendez-vous au Tandem, mensuellement si possible, organiser des visites sur la ville de Valenciennes et autres communes dans le Valenciennois, obtenir une augmentation des séances sous-titrées au Gaumont, organiser des ateliers artistiques sans oublier l’initiation au langage des signes… Tout un programme pour cette association naissante et ambitieuse, car l’intégration et le bien-être de tous les citoyens en situation de handicap, jeunes et moins jeunes, constitue le sujet transversal par essence… dépassant tous les clivages possibles.

Pour tout renseignement, contactez valsignes@gmail.com ou plus d’infos sur www.facebook.com/Valsignes-1945979915624047/?fref=ts

Copie de A THRILLING

Publié par Daniel Carlier le 5 juin 2017
Isabelle L'Herminé Pascale Deltombe Val'Signes
Premier café-signes sur Valenciennes !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email