Pour sa réception de départ, le Procureur de la République de Valenciennes a bénéficié de la présence des acteurs de la justice dont la Présidente du TGI, des élus dont le maire de Valenciennes, du Sous-Préfet de Valenciennes, et de Mme la Procureure Générale de la Cour d’Appel de Douai, un baromètre de popularité dans la profession.

(Visuel François Perain, Florence Peybernes, et Thierry Devimeux)

Au sein du futur tribunal réhabilité de Valenciennes, malgré un calendrier incertain, la salle d’audience est déjà réalisée. Superbe, insonorisation parfaite, le plafond n’est pas trop haut, l’espace lumineux, les matériaux en partie en bois, un bel écrin amenant une certaine sérénité sans même un mot prononcé.

Nouvelle salle d'audience du TGI de Valenciennes

Nouvelle salle d’audience du TGI de Valenciennes

C’est donc dans cette salle que les discours se sont déroulés. En premier lieu, Florence Peybernes, la présidente du Tribunal de Grande Instance de Valenciennes, a exprimé son sentiment ambivalent. «  Après 3 ans de dyarchie, je suis heureuse de voir votre souhait ( Parquet de Nancy) respecté. Mais en même temps, déçue de voir partir un alter ego sur cette juridiction ». Un hommage chaleureux qui n’a pas oublié le volet travaux du tribunal, pour lequel François Perain fut à la manoeuvre d’un chantier complexe à tout point de vue.

Pour sa part Thierry Devimeux, Sous-Préfet de Valenciennes, a mis en exergue la parfaite collaboration entre l’Etat et la justice. « La relation n’est pas toujours évidente entre le corps préfectoral et la magistrature. En l’occurrence, elle fut excellente, je vous remercie pour la qualité de dialogue, votre coopération étroite ; votre engagement contre les violences faites aux femmes, le logement indigne, et la fraude aux prestations sociales, notamment avec le CODAF ».

Enfin, pour les discours des personnes invitées, Mme La Procureure Générale a souligné la qualité de ce 4ème poste de François Perain, comme Procureur de la République. «  Vous êtes un passionné, engagé, très disponible au sein de la communauté judiciaire. Vous avez été également un chef de chantier du nouveau tribunal, le palais de justice de demain ».

Pour son dernier propos officiel au sein de la juridiction du Valenciennois, le futur Procureur de Nancy a remercié vivement son équipe «  même si elle a évolué durant ces 4 années, l’ambiance de cordialité est demeurée intacte ». Ensuite, il a avoué son départ de Valenciennes «  avec des nouveaux outils de travail ». En effet, les initiatives pour combattre l’habitat insalubre ont fait école. «  J’ai été invité à l’Ecole Nationale de la Magistrature pour présenter cette méthodologie », précise François Perain.

La présence de tous les corps constitués, la communauté de vie du Valenciennois, celle du maire de Valenciennes, Laurent Degallaix « avec qui j’ai collaboré. Et à chaque fois que nous avons eu un problème, nous avons trouvé une solution dans le respect, chacun dans ses compétences ».

Enfin, il ne va pas requérir dans cette salle d’audience, mais « elle représente l’avenir et l’espoir ».

Publié par Daniel Carlier le 6 juillet 2017
François Perain
François Perain « je pars de Valenciennes avec des nouveaux outils »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email