A l’heure de l’entraînement hier soir, salle du Hainaut les joueuses de l’équipe première qui évolueront en Nationale 3 sont appliquées. Le président du Volley Club de Valenciennes Arnaud Legrand et le vice-Président Thomas Jorieux présentent l’équipe, le staff et affichent clairement leurs ambitions.

Hadrien Briot, nouvel entraîneur

Maximilien De Parmentier n’est plus l’entraîneur valenciennois. « Il a voulu partir. Il quitte un CDI pour un CDD d’un an à Levallois-Perret (Nationale 2), c’est son choix. Sa décision m’a surpris. Nous nous sommes quittés en bon terme, nous échangeons régulièrement par textos », précise le Président.

Le nouvel entraîneur vient du club voisin Villeneuve d’Ascq. «  La saison dernière a été compliquée d’un point de vue sportif. J’avais deux possibilités : arrêter complètement ou me donner une dernière chance. Le projet valenciennois m’a plu ».

Diplômé d’Etat, référent régional volley santé de la Région, l’entraîneur assurera également des tâches administratives. A 26 ans, ce Bourguignon d’origine a de l’expérience : prénationale, jeunes, sélections départementales, régionales et nationales, nationale 3. « Une grosse combativité en défense c’est ma marque de fabrique, c’est ce qu’il y a de plus spectaculaire en volley », Kylian Gomel reste le préparateur physique.

Trois recrues

Céline Bourgin et Lyn Vanderdorre

Céline Bourgin et Lyn Vanderdorre

Valenciennes a recruté deux anciennes joueuses d’Halluin qui évoluaient en Nationale 2 : la centrale Audrey Assana (1, 84 m) et la réceptionneuse Thyphaine Desruez (1,70 m, 25 ans). « Elles sont à fond dans notre projet », affirme le Président. « Elles vont stabiliser l’équipe techniquement et mentalement, elles transmettront leur expérience, c’est important d’avoir ce genre de joueuse », analyse l’entraîneur.
« Je cherchais un club. Valenciennes c’est un bon niveau, c’est une opportunité. Si je peux apporter mon expérience, ça sera un plus. Ce qui compte c’est de prendre du plaisir dans un bon collectif. Là c’est la phase où nous apprenons à nous connaître, c’est du temps pour la cohésion d’équipe », explique Audrey Assana. Son équipière Thyphaine Desruez a été «  convaincue par le projet du club, il est enthousiasmant. Jouer ici me permet de concilier ma vie professionnelle, ça a pesé dans la balance. Nous avons une bonne équipe homogène, il y a de quoi faire quelque chose cette année ».

La troisième recrue est la pointue Lyn Vandendoore, internationale belge (-18ans). « C’est l’avenir », souligne Arnaud Legrand.

Restent valenciennoises les réceptionneuses Mélanie Bourges et Clémence Cheval, la passeuse Valérie Marko, la centrale Anaïs Berlémont, la libéro Marine Van Gucht, la pointue Clémentine Lize et Noémie Maréchal. Priscilla Taristas rejoindra l’effectif en cours de saison, elle attend un heureux évènement. Coline Almeida (20 ans, centrale) formée à Valenciennes intègre l’équipe, tout comme Céline Bourgin (17 ans, passeuse) en provenance de Marcq.

L’effectif pourrait évoluer (une joueuse supplémentaire) si besoin. « L’équipe de la saison dernière pouvait jouer en Nationale 3. Pourquoi tout chambouler ? Nous avons recruté 2 cadres et nous valoriserons les jeunes », conclut le Président.

Les objectifs

Pas de langue de bois de la part du Président, « le but est de retrouver au plus vite l’Elite, la montée dans un an voire deux ans. Nous avons de bonnes bases financières et sportives. Tous les ans nous essayons d’améliorer le club, nous ne voulons pas que tout s’écroule. Nous misons sur les jeunes, des babys aux moins de 20 ». Le vice-Président Thomas Jorieux ajoute que « le nombre de licenciés est en hausse » en raison de la création de nouvelles équipes masculines : M11, M17 et M20.  18 entraîneurs diplômés et bénévoles encadreront les équipes du Volley Club de Valenciennes qui ont toutes deux entraînements par semaine. Ceux qui veulent rejoindre le VCV peuvent contacter le coordinateur sportif au 06 48 38 30 79.

Pour Hadrien Briot l’objectif est de « maintenir l’équipe en N3 le plus rapidement possible. Avec les recrues le but est de viser les places du haut de tableau. Nous avons le potentiel brut des 2-3 premières places. Nous nous retrouvons dans la poule de Harnes, Le Havre descend de Nationale 2. La seule vérité c’est le terrain ».

RepriseVCV2Les joueuses ont repris l’entraînement le 21 août. Elles disputeront un tournoi les 16 et 17 septembre face à Calais (pré-nationale) et Villers-Cotterêts (Nationale 3). Le 24 septembre elles disputeront un tour de la coupe de France (tirage au sort non effectué).

Premier match à domicile le 22 octobre

Le championnat démarre le 1er octobre avec un déplacement au Havre. « C’est une grosse équipe, nous nous préparons pour être le plus efficace possible là-bas. Une victoire lancerait notre saison », détaille l’entraineur. « Nous y allons pour gagner », renchérit le Président. S’en suivra un autre déplacement à Marcq en Baroeul où « le public est chaud » dixit l’entraîneur. Le premier match à domicile aura lieu le 22 octobre face à Rouen. Au sein des bénévoles qui s’entendent bien, l’impatience monte. Du côté des partenaires, la fidélité est de rigueur. « Ils continuent à nous suivre. Il y en a même qui viennent vers nous. Notre plus gros partenaire est l’Edito », détaille le Président qui a demandé une aide supplémentaire à la ville et à la communauté d’agglomération compte tenu de la montée en nationale.

Anne Seigner

 

 

 

Publié par Anne Seigner le 6 septembre 2017
Arnaud Legrand Audrey Assana Hadrien Briot Thomas Jorieux Thyphaine Desruez
(Volley Club de Valenciennes) Des ambitions pour la nouvelle saison
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email