Ce fut un conseil communautaire assez technique s’inscrivant dans un contexte revendicatif face aux craintes accrues de contraction budgétaire. Pourtant, de nombreuses délibérations ont démontré, une fois de plus, que l’intérêt communautaire se traduit par de l’investissement de proximité du domaine économique, jusqu’au sujet urbain en passant par le volet culturel.

Sur le plan formel, ce conseil communautaire a réservé une surprise de taille. En effet, sauf décès ou indisponibilité physique, il est assez rare de constater le retrait de deux Vice-Présidents en cours de mandat. Pourtant, Francis Berkmans, démissionnaire de sa fonction de maire d’Escaupont, et élu de nouveau en position non fléchée, puis Michel Blaise (maire de Bellaing) pour convenance personnelle, ne font plus partie de l’exécutif communautaire.

Fort de ce constat, sur un ton tranchant, Alain Bocquet indique : « Le Bureau a décidé de ne pas remplacer ces deux vice-présidences, les compétences seront réparties entre les autres membres de l’exécutif »…., presque exceptionnelle cette décision. Voici cette ventilation :

NOUVELLE RÉPARTITION DES COMPÉTENCES DES VICE-PRÉSIDENTS DE LA PORTE DU HAINAUT :

Jocelyne LOSFELD : Vice-Présidente chargée du développement des activités culturelles et de la vie associative

Anne-Lise DUFOUR-TONINI : Vice-Présidente chargée du développement économique

Monique HERBOMMEZ : Vice-Présidente chargée de la vie et du développement rural

Aymeric ROBIN : Vice-Président chargé de l’environnement, du développement durable, de la transition énergétique et de l’aménagement de l’espace communautaire

Jacques LOUVION : Vice-Président chargé des finances du budget et de la solidarité communautaire et de la gestion financière des déchets

Salvatore CASTIGLIONE : Vice-Président chargé du patrimoine remarquable et minier

Yannick NISON : Vice-Président chargé de la santé, de la prévention et du bien-être

Christian MONTAGNE : Vice-Président chargé des relations partenariales avec les institutions, de la cohésion sociale et de la politique de la ville

Pascal JEAN : Vice-Président chargé de l’habitat, du logement et de la rénovation urbaine

Jean-François DELATTRE : Vice-Président chargé de l’innovation, de la recherche du territoire numérique, des nouvelles technologies, des transports et de la mobilité

Marie-Claire BAILLEUX : Vice-Présidente chargée du développement, de la promotion et de l’attractivité touristique des territoires

Michel QUIEVY : Vice-Président chargé de l’emploi, de l’économie sociale et solidaire

Jean- René BIHET : Vice-Président chargé du développement des activités sportives.

« On imagine la nature d’un tel contrat le maire se passe lui-même les menottes », Alain Bocquet

Bien sûr, le sujet industriel du ferroviaire, du Canal Seine Nord, de la réduction des capacités budgétaires des bailleurs sociaux, sans oublier la fin partielle des Contrats Aidés, étaient au coeur du discours liminaire d’Alain Bocquet. Cependant, au sein de cet espace communautaire, le fil rouge demeure la baisse budgétaire. «  Notre territoire a perdu 32 millions d’euros, moitié pour les communes, moitié pour la Porte du Hainaut », assène le président.

« La dotation de compensation de réforme de la taxe professionnelle (DCRTP) dont le montant était figé depuis 2010 à hauteur de 19 millions d’euros, devrait être touchée à partir de 2018. Une diminution d’environ 9% selon de premières indications, soit un peu plus de 1,7 millions d’euros, c’est loin d’être négligeable » , poursuit-il.

Ensuite, le président fustige le processus employé « de son coté la Dotation de soutien à l’investissement local serait confortée avec une enveloppe nationale de 685 millions d’euros en 2018 dont 615 consacrés aux grandes priorités d’investissement définies par l’Etat 50 pour les collectivités qui auront conclu avec le Préfet un contrat portant sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement : l’ On imagine la nature d’un tel contrat le maire se passe lui-même les menottes ».

SIMOUV

La Porte du Hainaut, comme Valenciennes Métropole, poursuit sa contribution au syndicat régissant le transport public, le SIMOUV. Le Conseil communautaire a voté une subvention en faveur de l’investissement à hauteur de 3 250 000 €.

DOCKS Seine Nord

Après une adhésion au syndicat de l’aéroport Valenciennes Denain Nungesser, La Porte du Saint a choisi de rejoindre le syndicat DOCKS Seine Nord, et ces membres historiques comme la CCI Grand Hainaut, et Valenciennes Métropole. Aucun doute n’est possible, le changement de présidence à la CAVM a détendu les rapports entre les deux intercommunalités.

Loi NoTRE

Information un peu surprise à travers laquelle le ministère, en charge de cette loi NoTRE, pensait modifier cette dernière concernant le futur transfert de la compétence assainissement aux intercommunalités. « A priori, ils veulent éviter que le marché tombe entièrement entre les mains du privé », commente Alain Bocquet.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 octobre 2017
Alain Bocquet CAPH La Porte du Hainaut
Budget en berne….2 VP non remplacés à la CAPH
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email