Arrivé sur la toile le 08 mars 2017, le site e-commerce www.mescommercantsdugrandhainaut.com veut poursuivre son développement, mais plus encore son rôle fédérateur du tissu commerçant autour d’un booster d’achats dans le Grand Hainaut.

Commerce en ligne de proximité et d’ailleurs

Le projet était très ambitieux à la base. En effet, le lancement d’un portail collectif regroupant l’ensemble des commerçants de proximité sur le Grand Hainaut, du Valenciennois jusqu’au Cambrésis en passant par la Sambre Avesnois, s’avérait complexe. En face, les pachydermes comme Amazon, ventre-privée, etc. occupent massivement l’espace connecté de l’achat en ligne. La gageure résidait dans le choix de la bonne échelle, suffisante pour fédérer sur un large périmètre géographique les bons acteurs, en l’occurence le commerce de proximité.

Sous l’impulsion de Didier Rizzo, vice-président en charge du commerce au sein de la CCI Grand Hainaut, ce projet est devenu réalité en mars 2017. Après, l’épreuve de vérité a commencé dès la mise en ligne !

« 40 % des achats de Noël se feront en ligne », Didier Rizzo

Didier Rizzo

Cette plate-forme e-commerce a reçu un accueil favorable pour son lancement. Le Valenciennois, et particulièrement les commerçants de la ville de Valenciennes ont joué le jeu même si « je souhaite toujours plus de commerçants participants, plus de produits en ligne », souligne Didier Rizzo. A ce jour, 98 commerçants sont en ligne avec près de 4 800 produits, contre 1 500 au lancement. « J’encourage les commerçants adhérents à intégrer des produits. Cela contribue à l’obtention d’un meilleur référencement, plus de lisibilité, plus d’achats etc. Je rappelle que 40 % des achats de Noël se feront en ligne», ajoute-t-il.

En 9 mois, 105 000 vues, et 21 000 visiteurs uniques « imaginez le coût de 105 000 pubs. Je rappelle que l’objectif premier était de ramener dans les magasins les clients », ajoute le vice-président au commerce. Pour autant, le principe d’un portail, comme un magasin en dur, est de se perfectionner. « La livraison constitue un enjeu, notamment pour les produits hors alimentaires », explique Mme Decarpentries, la responsable technique de ce portail web. Indéniablement, un point relai, une modalité sécurisée de livraison des produits etc. sont des pistes de développement à ne pas manquer courant 2018/2019.

Sur le plan comptable, 65 achats se sont concrétisés, mais depuis septembre les commandes s’accélèrent. En clair, le référencement naturel commence à porter ses fruits sur les moteurs de recherche. Rien d’étonnant, mais il est vrai que l’inconscient collectif croit que l’économie virtuelle obéit à d’autres standards que l’économie réelle. Non, sauf produit ultra innovant avec un développement lunaire sur le net, le commerce de proximité virtuel doit monter en puissance au fil des mois.

« Nous souhaitons une nouvelle formation pour l’usage des bons mots clés afin d’améliorer notre référencement », demande Laurent Suin, opticien à Valenciennes. A ce titre, une entreprise spécialisée dans le référencement « Solocal » (Mappy, pagesjaunes.fr), est venue distiller des formations sur l’optimisation du référencement.

« Ce portail va se développer sur l’ensemble du Grand  Hainaut », Didier Rizzo

Bien sûr, les commerçants de Valenciennes, et plus largement le Valenciennois, ont servi de pilote pour cette sortie de www.mescommercantsdugrandhainaut.com ! « Je remercie les partenaires comme Valenciennes Métropole (15 000 €), la CCI Grand Hainaut (15 000 €), et la ville de Valenciennes (4 000 €) pour leurs soutiens financiers. Bien sûr, on va plus vite quand nous avons des partenaires. Par contre, il est totalement faux de dire que nous ne développerons pas sur d’autres territoires sans d’autres partenariats financiers. Ce portail va se développer sur l’ensemble du Grand  Hainaut », affirme Didier Rizzo. Preuve à l’appui avec une arrivée remarquée sur le Cambrésis, car une nouvelle Union Commerciale a vu le jour sur le Cambrésis depuis juin 2017, en remplacement d’une structure moribonde (30 adhérents). « Nous sommes aujourd’hui à 129 membres. Ce projet e-commerce a reboosté cette association des commerçants », explique la vice-présidente de cette UC de Cambrai. Aujourd’hui, 15 commerces sur le Cambrésis sont présents sur cette plate-forme. L’Avesnois pointe le bout de son nez avec 3 commerçants arrivants, c’est assurément un début.

Cette expérience connaît un écho favorable au sein de la CCI régionale. « Nous sommes observés, ce site e-commerce est pour la CCI régionale une expérimentation. En cas de succès, cette plate-forme pourrait s’étendre sur les Hauts-de-France. D’ailleurs, nous allons recevoir le réseau consulaire France du 13 au 15 mars 2018 sur Valenciennes afin de leur présenter cette plate-forme », précise la responsable technique de ce portail.

Cette plate-forme utilise l’application Presta-Shop, sans doute la plus connue dans les solutions éprouvées du e-commerce sécurisé

Des chèques cadeaux 

La nouveauté de ce bilan connecté fut l’annonce du lancement de chèques cadeaux « mescommerçantsdugrandhainaut.com » pour fin 2017, plus vraisemblablement début 2018. Impression de qualité, sécurisés, infalsifiables, personnalisation des chèques cadeaux, ces sésames pourront s’acheter en ligne sur cette plate-forme connectée. « Bien sûr, ces chèques cadeaux seront réservés pour des achats chez les commerçants adhérents. Nous visons les particuliers, les collectivités locales et territoriales, voire les entreprises à travers les Comités d’Entreprises », précise Mme Descarpentries.

Pa rapport aux poids lourds dans le domaine, ce chèque cadeau « mescommerçantsdugrandhainaut » prendra une commission de 5 % pour le coût du service apporté aux commerçants. Une marge assez faible compte tenu du marché existant dépassant la barre des 10% le plus souvent.

Pour les Boutiques de Valenciennes, l’union commerciale sur la ville de Valenciennes qui propose également des chèques cadeaux encore pour ces fêtes de fin d’année, le choix est simple. « Nous n’allons pas faire concurrence aux chèques cadeaux de mescommerçantsdugrandhainaut.com. Nous cesserons l’émission de chèques cadeaux dès 2018. Toutefois, nous espérons obtenir un partenariat privilégié pour la collaboration des commerçants de Valenciennes à cette plate-forme e-commerce», explique Monique Guilbert, la présidente de Boutiques de Valenciennes.

Un lien social

D’un point de vue global, Didier Rizzo est satisfait : « Je suis très fier du chemin parcouru, même s’il est encore long. C’est un lien social s’inscrivant dans la redynamisation du centre-ville dans les communes ».

Bureau/MescommerçantsdugrandHainaut.com, Didier Rizzo, président de Mes Commerçants du Grand Hainaut, Corinne Marechal, vice-présidente, Monique Guilbert, vice-présidente, Alexia Baudoux, Trésorière, Jean François Sailly/Secrétaire.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 27 novembre 2017
Didier Rizzo mescommerçantsdugrandhainaut
La plate-forme e-commerce veut transformer l’essai en 2018
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email