Avec 183 licenciés, le club de baseball valenciennois est le plus gros club de la Région. Ces licenciés sont répartis dans 7 équipes de baseball, 4 équipes de softball et 1 de cricket. Le Président des Vipères, Marc Williamson dresse le bilan sportif de la saison écoulée (d’avril à octobre) et nous présente les challenges pour 2018.

Bilan sportif des Vipères

Derrick Mitchell Crédit photo : Raphaël Meert

Equipe 1 : l’américain Derrick Mitchell y évolue : « c’est le meilleur lanceur de toute la N1. Il a dominé le championnat, en moyenne une frappe par match en lieu sûr », précise le Président. Benjamin Guionneau est l’autre atout, c’est le meilleur frappeur de la N1. Formé à Bordeaux, étudiant à Rouen, il s’entraîne 3 à 4 heures par jour. En quarts de finale des play-offs, les Valenciennois ont perdu face à Boé-Bon- Encontre (près d’Agen). Le lanceur américain était blessé et n’a donc pas bien lancé. Enorme déception pour les Valenciennois, « c’était le pire week-end de l’année ».

Equipe 2  : 20 matchs, 20 victoires, l’équipe est championne des Hauts de France en régionale 1. Qualifiés pour la coupe des champions régions, les Valenciennois ont été éliminés en poule en septembre.

Softball : un joueur entraîneur est venu renforcer cette section, il s’agit d’Alann Parois, ex-Valenciennois parti 10 ans à Nice (son portrait dans le prochain MAG).

Cricket : c’est la première fois que le club participe au championnat Hauts de France. L’équipe est composée de joueurs indiens de l’Université, l’entraîneur est anglais et professeur d’anglais. « Les migrants sont un vrai tremplin pour cette discipline ».

Les objectifs pour la prochaine saison

« Nous repartons avec tout ce petit monde, beaucoup de jeunes et des filles ». L’objectif pour l’équipe en N1 c’est le titre de champion de France. Le rival sera Sénart.

Les Vipères créent une section sport adapté. L’idée est venue de David Sénécal, trésorier adjoint et comptable du centre l’Ascension près de Peruwelz. « Cette équipe va évoluer rapidement, nous avons des demandes, nous pourrons prendre 15 joueurs maxi »

Bénévoles

Celui qui a crée le club en 1989 reconnaît qu’il est devenu « un vrai président depuis 2 ans. Je ne m’occupe plus du terrain, plus du sportif. Je me consacre au développement du club. Je trouve de l’argent pour leur donner les moyens de bien bosser ».

Il y a un salarié au club William Williamson, directeur sportif. En formation DEJPS à Montpellier, il est une semaine à l’école et trois semaines au club. Il assure la formation des entraîneurs valenciennois. Il a été au pôle France pendant 3 ans et compte une sélection en équipe de France à 12 ans. « Le gros point fort de Valenciennes c’est ses bénévoles. Il n’y a pas de crise de bénévolat chez nous. Il y en a une quarantaine d’actifs sur 180 ».

Accueil des Bleus

Crédit photo : Raphaël Meert

Début juillet, les Vipères ont accueilli l’équipe de France 12U en pleine préparation pour le championnat d’Europe. « Nous préparions des repas maison tous les midis. Nous leur avons mis à disposition notre service civique. Nous avons organisé des matchs, il y avait du public pour ces matchs. Certains ont pris congés cette semaine là. Ça me surprend moi-même mais 20 personnes ont désherbé le terrain. Nous sommes allés les voir en Hollande. Les 12U finissent vice-champion d’Europe. Le staff de l’Equipe de France nous a dit qu’ils n’avaient jamais été accueillis comme ça ». Oui forcément ce retour positif fait plaisir.

 

Challenge France 2018

Didier Seminet, Président de la Fédération Française et Européenne de base-ball aurait-il eu vent de cet accueil chaleureux et convivial ? Dans tous les cas, il a appelé le Président valenciennois en lui expliquant qu’il souhaitait que le challenge de France soit joué dans un club qui n’a pas d’équipe en D1. Le club valenciennois a posé candidature et a été retenu. « Le Président est génial, il pense aux petits clubs. Nous avons une bonne réputation au niveau de l’organisation. Notre succès est aussi dû au terrain, il est magnifique, pratique, convivial. Nous avons un club house. L’objectif sur cette compétition sera de prouver qu’un club comme le nôtre est capable de faire ça. Si notre organisation est au top, la Fédération sera séduite et nous pourrions être à nouveau candidat pour l’année suivante. Nous voulons montrer que nous pouvons faire mieux qu’un club de D1. Nous mobiliserons 60 bénévoles pour un tournoi auquel l’équipe de Valenciennes ne participera pas…». Le challenge est de taille : organiser un tournoi avec 8 équipes pendant 4 jours. Le vainqueur du challenge décroche une place en Coupe d’Europe. Valenciennes accueillera les matchs de poule les 10 et 11 mai, comme Compiègne. Les phases finales se dérouleront à Valenciennes les 12 et 13 mai. Inscrivez d’ores et déjà ce rendez-vous dans votre agenda ! Jeu, spectacle et convivialité en perspective…

Retrouvez notre prochaine édition du MAG : mag.va-infos.fr  le 15 janvier 2018

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 1 janvier 2018
Alann Parois Benjamin Guionneau David Sénécal Derrick Mitchell Didier Seminet Les Vipères Marc Williamson Valenciennes William Williamson
(Baseball) De nouveaux challenges à relever pour les Vipères
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email