Un jour a gravé d’une pierre blanche, le tennis club de Saint-Saulve tient enfin son extension. Ce samedi 17 février, les élus sont venus couper le cordon symbolique de cet investissement bâtimentaire important pour le sport communal.

Didier Moné :  « Nous sommes conformes »

Le président emblématique du club de Saint-Saulve, Didier Moné, ne cachait pas satisfaction. « Nous accueillons des personnalités sur le court central du tennis club de Saint-Saulve. Aujourd’hui, nous sommes en conformité. Ce dossier traînât depuis 2012, puis s’est accéléré fin 2016. Le club a participé à ce chantier à hauteur de 15 000 €. Fini les châssis passoires, les douches comptes-gouttes…, mais surtout nous pouvons accueillir les PMR (Personnes à Mobilité Réduite) pour la pratique du tennis par le plus grand nombre », souligne-t-il.

Ces travaux d’une extension du club house de tennis ont pris le temps. « C’est un dossier vieux de 2011. Pour autant, l’association sportive a bien fait d’être patiente. Cette attente a permis le financement de ces travaux par le Conseil départemental à hauteur de 35% de l’investissement total. Cette promesse de subvention n’a pas pu être remplie plus tôt compte tenu des caisses vides du département quand nous sommes arrivés aux commandes », précise Yves Dusart, Conseiller départemental et aussi adjoint à la mairie de Saint-Saulve.

Cécile Gallez, la maire de la commune, rappelle l’enjeu. « Le tennis est un club phare de la ville. Cet équipement couvert a été construit en 1986, le changement des surfaces des terrains en 2012, les lumières en 2015, et aujourd’hui cette extension avec des vestiaires pour les hommes et les femmes, des sanitaires pour les PMR », indique la première magistrate. Des pièces de stockage pour le matériel des enseignants de tennis, voire pour le bar du club house, font également partie de cette réalisation.

Le coût total du projet est de 156 400 € avec un financement très éclaté : 20% l’Etat, le département 35%, Valenciennes Métropole 15%, et la commune 30%.

Nouveau vestiaire

Pour sa part, l’adjoint aux sports, Dominique Deburge, souligne : «  Ce tennis club est une grosse machine avec 350 licenciés dont 45% de jeunes, avec également une équipe féminine en nationale 2. C’est une TPE. D’ailleurs, la commune a reçu les 3 lauriers d’une ville sportive et active, c’est grâce à vous ».

Joël Soigneux, vice-président aux sports à Valenciennes Métropole, confirme l’apport de l’anglo « nous soutenons financièrement cette équipe féminine compte tenu de son haut niveau comme le basket, le water-polo… Par contre, pour cet investissement, cette association sportive a bénéficié pour les travaux du fonds de soutien aux investissements communaux », précise Joël Soigneux.

Le président du club demeure dans l’attente du prochain projet, celui des terrains de Padel…le nouveau jeu de raquette faisant fureur !

Retrouvez la nouvelle édition du MAG, le 15 février, sur https://mag.va-infos.fr

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 février 2018
Didier Moné Saint-Saulve tennis club
Le tennis club de Saint-Saulve en conformité
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email