Installée depuis fin 2016 au sein d’un bâtiment réhabilité, la Nouvelle Forge soutenue par Valenciennes Métropole est un tremplin pour les entreprises numériques en quête de développement.

(Au RDC, l’espace CoWorking et Fab Lab)

Sylvia Dominiak, animatrice de la Nouvelle Forge : « Il reste encore des bureaux libres pour des entreprises numériques en voie de développement »

La fin de la compétence Ruche d’entreprises exercée par le Conseil départemental a bousculé  le paysage du territoire. Un épisode très médiatique a cristallisé l’attention sur la fin de la Ruche d’entreprises sur Denain, finalement reprise par la commune, mais cette obligation légale a également bouleversé le fonctionnement de la Ruche numérique sur les Rives Créatives de l’Escaut.

En effet, la Nouvelle Forge est installée sur le site de la Serre Numérique, de la Cité des Congrès, un environnement favorable à l’attractivité. Et pourtant, La CAVM a « réagi très vite. En effet, il a fallu modifier la structure et mettre en place une SPL (Société Publique Locale) afin de gérer nos deux ruches à Anzin sur le numérique et Famars sur le transport », souligne Sylvia Dominiak.

En 18 mois, 15 entreprises sont désormais présentes dans les étages de ce bâtiment relooké. «  Elles peuvent rester 48 mois, voire renouveler, nous les accompagnons individuellement dans la conduite de projet. La BGE couveuse, pour les entreprises numériques, est également présente au sein de la Nouvelle Forge. Il reste encore des bureaux libres pour des entreprises numériques en voie de développement », précise-t-elle.

Le Fab Lab

Au rez-de-Chaussée, vous avez pour le grand public un espace CoWorking très convivial, avec une grille tarifaire très abordable. Ensuite un Fab Lab vous attend également pour vos impressions 3D, découpe laser etc., c’est très pratique !

Plus d’infos sur https://www.valenciennes-metropole.fr/dessiner-lagglomeration-de-demain/amenagement-et-infrastructures/economie/le-parc-des-rives-creatives-de-lescaut/nouvelle-forge/

D-Booker éditions

Parmi ces jeunes pépites du numérique, la première à intégrer la Nouvelle Forge fut l’entreprise D-Booker, spécialisée dans l’édition numérique. Le marché visé par cette entreprise couvre une édition numérique technique, très pointue !. « J’édite des ouvrages techniques avec des contributeurs très spécialisés. Un livre concerne 500 à 600 personnes en France », explique Patricia Moncorgé, la chef d’entreprise.

Ce marché de niche est poussé à l’extrême au point de fragmenter une édition. « L’édition 2.0 permet même de scinder le livre numérique. Un internaute peut acheter seulement le chapitre qui l’intéresse », ajoute-t-elle.

D-Booker éditions espère embaucher avant la fin de ces 48 mois, une étape décisive pour cette entreprise. La Nouvelle Forge est animée tout au long de l’année par Sylvia Dominiak, Sylvie Draux, et Sarah Ouzmi.  

Plus d’infos sur https://www.d-booker.fr

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 5 mars 2018
Nouvelle Forge numérique
Une ambition numérique en fer forgé
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email