Durant cette semaine de l’Artisanat, l’Union des Entreprises de Proximité (U2P) monte au créneau contre le Groupe Auchan. En effet, ce dernier a lancé une campagne de communication semant une grande confusion dans les esprits du consommateur (Laurent Rigaud et Béatrice Descamps au sein du site Auchan de Petite-Forêt).

Laurent Rigaud : « Il y a usurpation du terme Artisan par le Groupe Auchan »

Le visuel objet du contentieux

Le ton monte entre les Artisans toutes disciplines confondues et le Groupe Auchan. En effet, ce dernier a profité de la semaine de l’Artisanat pour lancer des supports de communication (visuel à gauche) avec le slogan suivant « Nos Artisans, goûtez nos savoir-faire ». Quelques mots de trop pour l’U2P (Union des Entreprises de Proximité) qui a lancé une réponse concrète sur le terrain. Qu’on se le dise, un Artisan ne travaille pas dans la grande distribution. « C’est un professionnel de la boucherie, de la boulangerie etc., mais pas un Artisan qui est nécessairement indépendant et inscrit à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat », souligne Laurent Rigaud, le président de l’antenne du Nord de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, et vice-président de l’U2P.

En compagnie de la député de la 21ème circonscription Béatrice Descamps, de Philippe Guilbert, président de la Fédération des Pâtissiers des Hauts-de-France, de Patricia Fournier, responsable de la commission territoriale de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, du président de la FTIAVAL, Guy Paul Simon, et de nombreux artisans, une tournée d’inspection était organisée afin de vérifier de visu les affichages « pour lesquels nous irons en justice », précise Laurent Rigaud.

Durant cette visite éclairée dans le magasin de Petite-Forêt, les flyers, revues, bandeaux… tous les supports avec le mot « Artisan » avaient disparu du centre commercial. Le directeur du site de Petite-Foret, Neri Desmarchelier, explique cet état de fait : «  Nous avons reçu un communiqué de la direction aujourd’hui (vendredi 16 mars) nous interdisant toute utilisation du mot Artisan au sein de notre magasin sur Petite-Forêt ». A l’oeil nu, les crochets vides pendaient encore dans Auchan (visuel dans le diaporama en bas d’article), quelques poubelles devaient être bien remplies… Visiblement, la bulle papale avait fait son oeuvre !

Un jour d’ouverture de trop pour la Police de l’Artisanat

Autre sujet de contentieux, l’ouverture 7j/7 d’un rayon boulangerie alors qu’il existe «  un décret interdisant l’ouverture 7j7 d’une boulangerie. Il faut nécessairement un jour de fermeture. Là également, nous allons engager une procédure car la loi n’est pas respectée. Notre avocat est sur le sujet afin de préparer les éléments », précise Laurent Rigaud . « Un boulanger s’est fait condamné dans l’Aube ! Pourquoi deux poids, deux mesures ! », assène Phillipe Guilbert.

Laurent Rigaud et ses collègues durant cet échange avec la direction d’Auchan

En fin de tournée, un petit groupe d’Artisans, et la député, ont eu un échange avec la direction locale du Groupe Auchan. A cette occasion, Laurent Rigaud a signifié son souhait, pour ne pas dire plus, qu’une table ronde soit organisée avec les « patrons d’Auchan, la région des Hauts-de-France, l’Etat et j’ai rencontré Bruno Lemaire à cet effet hier à Dunkerque, le président national de l’U2P et moi même afin de se dire les choses, pas au téléphone etc., mais en face. La grande distribution existe depuis longtemps. On veut juste un équilibre ».

Un savoir-faire contre une production industrielle

Durant ce début de soirée, Philippe Guilbert, porte le fer sur le savoir faire artisanal. « Oui, les boulangers, bouchers etc. arrivent chez vous avec la même formation acquise dans les CFA (Centre de Formation Artisanale). Et pourtant, lorsque vous réalisez des milliers de baguettes etc. dans la journée, vous n’avez plus le savoir-faire de qualité d’un Artisan. Vous usurpez la bonne image de l’Artisan avec cette communication, mais sans proximité, sans services, sans conseils. Enfin, pendant que vous avez un apprenti chez vous, nous en avons 7 chez nous ». Compte tenu de la réforme profonde et ambitieuse du gouvernement concernant l’apprentissage, il serait dès plus gênant qu’il n’y est plus d’entreprises de proximité pour les accueillir !!!

Police de l’Artisanat prêt à tout

Cette action de contrôle sera menée sur 7 sites Auchan dans les Hauts-de-France, comme sur Faches-Thumesnil, mardi dernier, ce vendredi sur Petite Forêt et toute la semaine au sein des autres structures Auchan. La Police de l’Artisanat ne laissera rien passer !

« Je serai le relais des Artisans au sein de l’exécutif et je ferai tout ce qui est possible pour défendre votre cause pour une concurrence loyale entre ces deux parties », commente la député Béatrice Descamps dont la présence fut fort appréciée par les Artisans.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 16 mars 2018
Artisan Artisanat Auchan Béatrice Descamps Laurent Rigot Philippe Guilbert U2P
L’artisanat défend son identité face à Auchan
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email