Après la sortie remarquée en 2017 d’un nouveau breuvage par la Brasserie « Terre et Tradition », la fameuse triple baptisée « Enfer », bis repetita avec la nouvelle édition de cette bière artisanale avec quelques nouveautés à la clé.

Sylvain Delhaye : « On est dans le vrai, Enfer ce sont les pavés ! »

En 2017, Sylvain Delhaye, artisan brasseur, avait sorti une nouvelle triple à son actif. Après la « Triple Plus« , la « Triple Choco« , l’historique « Ecaillon », la brasserie « Terre et Tradition » présenta une bière spéciale à la veille de Paris-Roubaix baptisée « Enfer« . A travers un packaging d’une grande qualité graphique, cette première mouture fut proposée sur le Valenciennois, mais également à travers un stand le jour de Paris-Roubaix.

Pour cette nouvelle série 2018, le brasseur voit beaucoup plus grand « nous avons produit le double de bouteilles que l’année dernière avec en plus la création d’un verre à bière en forme de pavé », souligne-t-il.

Cette nouvelle cuvée* est plus ronde, plus légère, moins d’amertume, plus blonde, et cerise sur le gâteau, elle bénéficie dans un magnifique coffret revisité d’un verre à bière surprenant. En effet, il est carré en forme de pavé d’un contenant de 50 cl. « On est dans le vrai, l’Enfer ce sont les pavés. Cette idée s’est imposée rapidement car le pavé est le symbole de la course. Une bière pavée de bonnes intentions… « , lâche l’Artisan brasseur. Pour autant, quelques inflexions sont notables afin d’étendre le périmètre de vente « nous avons privilégié sur le coffret des visuels de la mine, des vues de notre patrimoine régional », ajoute Sylvain Delhaye.

L’ambition de cette nouvelle cuvée est d’étendre la zone de chalandise ce qui semble possible tant le visuel et le goût sont au rende-vous !

Nom d’un houblon, cela devrait le faire, plus d’infos sur https://terreettradition.fr

Daniel Carlier

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Publié par Daniel Carlier le 26 mars 2018
Enfer Sylvain Delhaye Terre et Tradition
Qu’importe le pavé de verre pourvu qu’on ait l’Enfer
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email