Deux buts splendides du VAFC pour un match nul 2.2 contre Sochaux, mais les Valenciennois ont été dominés par une équipe de Sochaux très compact. Malgré ce résultat, le VAFC est quasiment sauvé même si mathématiquement rien n’est fait.

(Gaetan Robail)

Le VAFC résiste à Sochaux (2/2)

Face à une équipe de Sochaux toujours en course pour la montée en ligue 1, le VAFC avait fort à faire. Pour autant, les Rouges et Blancs ont entamé la rencontre de la bonne manière. Sérieux au milieu de terrain, les hommes de Ray Réginald se procurent des occasions comme à la 12ème minute, un double tir à bout portant.

Les Sochaliens réagissent par un but comme à l’entraînement.  » Cette équipe est forte dans toutes les lignes, notamment un fort potentiel offensif « , souligne le coach du VAFC en conférence d’après match. Néanmoins, le VAFC réagit parfaitement à cette ouverture du score. Sur l’engagement, l’homme en forme du VAFC, Gaetan Robail récupère un ballon hors de la surface, entame un slalom, bénéficie d’un contre favorable, rentre dans la zone de vérité et fusille le gardien adverse… moins de 30 secondes après le but de Sochaux.

 « C’est impardonnable, ce n’est pas la 1ère fois. Il faut apprendre de ses échecs », Peter Zeidler

Gaetan Robail est en pleine bourre. En confiance, il n’hésite pas à provoquer, à défier balle au pied en un contre un ce qui devient rare. La réussite fut au rendez-vous de cette audace même si son ultime tir en fin de rencontre a trouvé le gardien Prevot. Cette égalisation ne fut pas du tout du goût de Peter Zeidler, le coach sochalien.

« J’étais très en colère. C’est impardonnable, ce n’est pas la 1ère fois. Il faut apprendre de ses échecs. Le VAFC n’était pas dans un grand soir, mais c’est une bonne équipe. Ensuite, après notre 2ème but, nous avons mieux géré le jeu. Le but sur corner par un joueur grand, habile de la tête, c’est possible ! », conclut Peter Zeidler, le coach de Sochaux.

Ray Réginald : « Ce point est très important, il démontre également notre capacité de réaction »

Ray Réginald

Le maintien n’est pas acquis, le coach martèle un message clair. « Nous voulons boucler ce championnat de la meilleure manière possible. Ce point est très important, il démontre également notre capacité de réaction. Il reste 1 point à prendre pour assurer notre maintien », déclare Ray Réginald.

En seconde mi-temps, la défense du VAFC se fait passer en revue avec un but comme à la parade dès la 48ème minute par Jeando Fuchs. Ensuite, Sochaux a controlé complètement le jeu, mais n’a jamais su tuer la rencontre. « Nous n’avons pas concrétiser en marquant le 3ème but, et Valenciennes est revenu », conclut Peter Zeidler.

En effet, à la 85ème minute sur un corner, Mehdi Jean-Tahrat saute avec un timing parfait et propulse le ballon dans les filets adverse. Sans effectuer un grand match, le VAFC a planté deux buts de très belle facture devant 12 278 spectateurs.

Pendant ce temps, Nancy a perdu au Havre 3/0, ce qui permet au VAFC d’achever la saison avec plus de sérénité.

Publié par Daniel Carlier le 24 avril 2018
VAFC
Ray Réginald « il reste 1 point à prendre pour assurer notre maintien »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email