L’économie sociale et solidaire, la très prisée ESS constitue un axe fort au niveau national et territorial. Dans cette optique, Valenciennes Métropole s’investit sur cette économie de proximité depuis plusieurs années (Acteurs et actrices des 4 associations en question, la famille de l’ESS sur le Valenciennois).

(Visuel des présidents des 4 associations signataires de la convention avec Grégory Lelong, et David Bustin).

ATRIA ( Associations du Territoire Regroupées pour l’Insertion et l’Autonomie)

La naissance d’un collectif d’associations dédiées (ATRIA) est la traduction concrète de l’importance de l’économie durable et circulaire dans la société française. Ecologie, bien-manger, seconde vie des produits, mais également instiller un volet économique de proximité dans ces associations, toutes les cases sont cochées sur ce projet ATRIA. « Il faut modifier nos comportements de consommation », souligne Grégory Lelong, vice-président de Valenciennes Métropole.

Cette initiative structurante réunit 4 associations du Valenciennois spécialisées dans l’insertion et l’économie solidaire à travers un collectif baptisé « ATRIA » ( Associations du Territoire Regroupées pour l’Insertion et l’Autonomie).

Jean-Yves Sybille

Les président(e)s des associations concernées étaient présent(e)s pour cette signature officielle de convention comme Francine Naar pour C2R Insertion sur Anzin, Sophie Dictus pour La Pose, et Jean-Yves Sybille pour La Cantine de Joséphine sur Valenciennes, mais également Alexandre Raszka pour la Ferme des Hauts de Lorette sur Condé-sur-l’Escaut. Ces associations se sont « regroupées au sein d’une société SASU, sous le statut EI (Entreprise d’Insertion) ce qui va nous permettre d’embaucher des personnes très éloignées de l’emploi en CDDI (Contrat à Durée Déterminée d’Insertion) », précise Jean-Yves Sybille, le président de l’association pilote du restaurant ESS La Cantine de Joséphine à Valenciennes.

Attention, chaque entité va conserver son identité, sa base de vie… Par contre, un lieu commun se dessine pour cette initiative de l’économie sociale et solidaire. En effet, « au dernier trimestre 2018, ce collectif ATRIA va investir l’ancien Big Bazar sur la Place Poterne », précise Grégory Lelong, vice-président en charge au sein de Valenciennes Métropole de la thématique de l’ESS.

Ancien site du Big Bazar, Place Poterne à Valenciennes

Judicieux emplacement compte tenu de la rénovation totale de la Place Poterne, de ce site dont les dimensions sont affolantes, un lieu totalement ingérable par une entreprise privée aujourd’hui. Sur des plateaux immenses (1 700 M2), un espace de vente commun avec des éléments recyclés, des produits alimentaires locaux avec une zone de vente mutualisée, un coin lecture, un espace de conférence, un espace global sous Wi-Fi, des ateliers collaboratifs, une cafétéria également etc. seront opérationnels.

Cette opération bouclée en 2018 est novatrice sur deux items clés, l’économie solidaire et l’environnement. A ce titre, la présence à cette signature du vice-président en charge de l’écologie, David Bustin illustre parfaitement la consanguinité entre ces 2 piliers de l’économie de proximité durable et circulaire.  C’est une réponse locale à faire vivre… !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 26 avril 2018
ATRIA
ATRIA dans l’ère du temps social et solidaire !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email