Joué à l’opéra de Lille, l’un des plus fameux chefs-d’œuvre de Verdi, résonnera dans toute la Région le samedi 26 mai, pour cette 5ème édition d’Opéra Live. Le Phénix est associé à l’Opéra de Lille pour cette représentation exceptionnelle dans laquelle l’Orchestre National de Lille et les chœurs des Opéras de Lille et Dijon dessineront la partition. Un moment d’opéra gratuit, accessible à tous, retransmis en direct sur grand écran dans 28 lieux des Hauts-de-France.

(Crédit photo Frédéric Iovino)

 « Une région à l’Opéra ! »

Si tu ne viens pas à l’Opéra, l’Opéra viendra à toi.

Certains aiment l’Opéra, d’autres n’osent y aller. Nabucco, ce samedi soir est l’occasion pour les premiers d’accompagner les seconds à faire un premier pas dans ce que l’on appelle le monde de l’Opéra….Joli pas puisque cette œuvre est l’une des plus importantes de toute l’histoire du théâtre musical, l’un des plus beaux opéras italiens. Il évoque l’épisode biblique de l’esclavage des juifs à Babylone, symbolisé par l’éternel Va, pensiero des Hébreux, chœur de la 3ème partie, auquel s’identifie immédiatement, dès sa sortie en 1842, la population de Milan alors sous domination autrichienne depuis de nombreuses années. Véritable ode à la liberté, Va, pensiero, a même été érigée comme hymne national portant l’unité du pays.

La petite histoire.

L’action se déroule à Jérusalem et à Babylone en 586 avant Jésus-Christ. Nabucco, roi de Babylone, a triomphé des Hébreux. Zaccaria, leur grand prêtre, menace de tuer Fenena, fille de Nabucco, s’il ne renonce pas à ses menaces impies ; Fenena aime par ailleurs Ismaël, neveu du roi de Jérusalem. Seule la foudre divine semble stopper Nabucco qui, en osant se proclamer l’égal de Dieux, tombe terrassé : l’esclave Abigaille, persuadée jusque là d’être la fille légitime du roi, profite immédiatement de la situation pour lui ravir sa couronne, s’emparer du pouvoir et l’emprisonner. Abigaille, éprise elle aussi d’Ismaël, condamne Fenena au supplice. Depuis sa cellule, Nabucco prie le Dieu des Juifs ; il sera finalement libéré par ses hommes et interviendra juste à temps pour empêcher l’irréparable, sauvant sa fille Fenena et libérant les Hébreux opprimés. Abigaille périt empoisonnée, non sans avoir imploré le pardon pour ses crimes et béni l’union d’Ismaël et Fenena.

Nabucco revisité. La mise en scène signée Marie-Eve Signeyrole est un écho à l’actualité.

C’est sous la puissance du chœur, composé de 62 choristes – 38 Lillois et 24 Dijonnais – accompagnés sur scène par les solistes Nikoloz Lagvilava, Marie Elizabeth Williams, Simon Lim, Robert Watson, Victoria Yarovaya, François Rougier, Jennifer Courcier et Alessandro Guerzoni, que résonne cette histoire antique au son de 2018. Marie-Eve Signeyrole, servie par la direction musicale de Roberto Rizzi Brignoli, place l’intrigue dans une zone de conflit contemporaine.

Sûr, Va, pensiero , instant hors du temps, ne vous laissera pas insensible. Touché au cœur ? Des frissons ? Des larmes ? Sachez qu’en Italie, lors de certaines représentations, cet hymne est bissé…

Céline Druart Beaufort

Infos pratiques.

Crédit photo Frédéric Iovino. 

En grand théâtre, samedi 26 mai à 18h. Durée 2h30 entracte compris. Entrée libre, sur réservation. Opéra de Giuseppe Verdi (1835-1901), en quatre parties (1842) – Livret Temistocle Solera – Direction musicale Roberto Rizzi Brignoli – Mise en scène Marie-Eve Signeyrole – Nouvelle production de l’Opéra de Lille.

Publié par Celine Druart le 23 mai 2018
Le Phénix Nabucco Opéra
Nabucco de Verdi, en live au Phénix, samedi 26 mai à 18h.
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email