Après la disparition de Pierre Deprez en mars dernier, beaucoup se sont demandé si le traditionnel meeting du 14 juillet lui survivrait. La réponse est oui et avec quelques nouveautés.

C’est Laurent Déprez qui a repris l’organisation du meeting après la disparition de son père, si la douleur est encore bien présente, il semblait important de poursuivre son œuvre. Pierre a toujours voulu un meeting ouvert, un spectacle de qualité, gratuit pour tous. Ce sera encore le cas cette année et sa mémoire planera forcément dans l’esprit de chaque visiteur.

Et la PAF ?

Pierre Deprez

Le point d’orgue de chaque meeting a toujours été le show aérien de la Patrouille de France. Toujours, sauf l’an passé puisque les Alphajets étaient employés sur la commémoration des attentats de Nice. Et cette année alors ? Une chose est sûre, la patrouille effectuera un passage sur Prouvy, l’information est sur le site de la prestigieuse patrouille. Pour l’instant, c’est la seule chose assurée la concernant, mais, dans l’équipe d’organisation, les négociations vont bon train avec pour objectif d’obtenir un show. Tout le monde est bien conscient que la patrouille attire le public plus que toute autre animation.

Du nouveau et du lourd !

Pour la première fois à Prouvy nous pourrons assister à une démonstration de Flyboard, une planche surprenante aux performances hallucinantes. Autre avantage, le surfer des airs peut s’approcher un peu plus du public qu’un avion peut le faire.

A400M

Imaginez un mastodonte de 80 tonnes à vide vous survolant à basse altitude, c’est ce que vous pourrez vivre cette année avec le survol d’un Airbus A 400 M. Ce gros transporteur, muni des quatre énormes moteurs à hélices est l’un des fleurons du groupe Airbus. Il est capable de se poser dans un bruit assourdissant sur une piste de moins de 700 mètres. Âme sensible, s’abstenir !

Pour ce qui est des mastodontes, l’équipe organisatrice est « au taquet », elle est même encore en négociation pour la venue d’un autre géant : le Béluga, Airbus A300-600ST, avion-cargo au nez si particulier et capable de transporter des morceaux de fusée. Mais, pour l’heure, rien de certain en ce qui concerne un passage sur Prouvy.

Mais aussi…

La présence de l’École de Voltige de l’Armée de l’Air, d’un Alphajet solo display, des parachutistes, un mirage 2000 D, un Fouga Magister (ancien avion de la Patrouille de France), un Antonov An-2, un planeur Pontanus, Un Falcon, la patrouille REVA, l’école de pilotage de Gilles Palomé, un extra 300, les hélicoptères de l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre), des voitures de prestige à essayer, de nombreuses animations.

 

Antoine Lukaszewski

Publié par Antoine Lukaszewski le 13 juin 2018
Laurent Desprez Meeting aérien Prouvy
Un 33ème meeting dans la continuité sur Prouvy
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email