Après la révélation par nos confères de la Voix du Nord d’un effeuillage marqué dans l’organigramme de l’exploitant, RATP DEV, du réseau de transport public dans le Valenciennois, l’attente du rendu public (13 juillet) de l’audit commandé par les élus du SIMOUV est forte, pour ne pas dire ultra sensible. Entre ces deux événements, un comité syndical technique s’est tenu cette semaine pour valider des nouveautés tarifaires.

(Visuel la ligne T1 de tramway)

La nouvelle billetterie active le 09 juillet 2018

C’était un secret de polichinelle, la majorité des valideurs de tickets de transport public étaient en souffrance. Autant dire que la perte sèche pour Transvilles, outre la fraude en baisse grâce aux contrôles accrus, était conséquente.

Un investissement pas forcément en tête de pont dans le PPI (Plan Pluriannuel d’Investissement), car le SIMOUV avait vendu le retournement Place des Vosges (proche Gaumont) comme une urgence compte tenu de l’économie de trajet final ; c’est pour dire que les bugs techniques et financiers des valideurs devaient être colossaux… !

Cette nouvelle billétique, pour un montant coquet de cinq millions d’euros, s’est donc imposée vu l’urgence du terrain. Evidemment, ce nouvel outil de validation répond à des standards de modernité, et notamment « dans un souci écologique. Les tickets unitaires jetables pourront se recharger dix fois dès le lundi 09 juillet », mentionne Anne-Lise Dufour. Compte tenu du coût de fabrication, le premier ticket sera de 1,80 € « puis 1,60 €, comme actuellement, pour les 9 autres voyages. C’est de fait un supplément de 2 centimes par ticket », ajoute-t-elle.

Par ailleurs, l’appel du pied aux usagers est manifeste afin qu’il se convertisse à la carte PASS PASS, nominative, pour votre abonnement au réseau Transvilles. « Je rappelle qu’elle est gratuite jusqu’au 09 septembre la carte PASS PASS. De plus, avec votre carte chargée de dix voyages (évoqué ci-dessus), vous pourrez bénéficier de la carte PASS PASS gratuitement avec un voyage gratuit en plus », ajoute Anne-Lise Dufour.

Après la date du 09 septembre, la carte PASS PASS aura un coût à l’achat de 4 euros. Vous pouvez acheter en ligne dès à présent votre carte PASS PASS sur https://www.transvilles.com/actualites/9-juillet-transvilles-passe-pass-pass

Les spécifiques…

Mimosa

Pour la carte MIMOSA réservée aux personnes en difficultés financières, des dispositions sont prévues avec le concours des municipalités. « Le maire pourra offrir aux bénéficiaires « Mimosa » la nouvelle carte PASS PASS, via le CCAS, avec un nombre de voyages précis », explique la présidente du SIMOUV.

L’achat à bord

Concernant les bus du réseau Transvilles, l’achat à bord « est tarifé 1,80 € », précise Anne-Lise Dufour. On l’a compris, tout est fait pour inciter l’achat d’une carte PASS PASS et dissuader les achats de dernière minute.

La vidéo surveillance

La ligne de tramway T1 fut inaugurée en juin 2006, il est évident que l’informatique embarquée date un peu. Par suite, les images de vidéo surveillance méritent également un rafraîchissement en terme de sécurité notamment. En effet, la ville de Valenciennes et de Denain ont opté pour des systèmes de vidéo surveillance nettement plus récents ce qui implique un décalage de qualité entre le transport public, ses abords, et le reste de la commune. Un sujet important au 1er chef pour le parquet de Valenciennes qui se félicite de la qualité des images (hors tramway), donc il est impérieux de remettre tout ceci à niveau. « Ce nouveau système de vidéo-surveillance sera redéployé d’ici janvier 2019. Le prestataire retenu, pour un coût de 870 000 €, est l’entreprise SEMERU Fayat », indique la présidente.

Enquête mobilité

Le comité syndical du SIMOUV a validé la commande d’une enquête mobilité, pour 385 000 €, dont le rendu sera connu pour le 06 novembre 2018.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 5 juillet 2018
Anne Lise Dufour SIMOUV Transvilles
Le transport public en mode « Pass-Pass »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email