D’ici cette fin d’année sur Aulnoy-lez-Valenciennes, la rénovation/construction du Groupe scolaire Jules Ferry va s’achever. Une fin de chantier accompagnée par plusieurs réalisations estivales, des animations à venir, dès samedi prochain avec la Fête de la Jeunesse, et des projets relatifs au développement économique, ça bosse !

Le Groupe scolaire Jules Ferry, pas un feu de paille 

Escalier de secours en verre

Déjà longuement relaté dans la presse locale, le chantier du Groupe scolaire Jules Ferry arrive à son terme. Sous la houlette de l’architecte Jean-Luc Collet, cet établissement scolaire est très avant-gardiste sur le plan écologique avec notamment des murs en paille, voire des fenêtres à énergie positive. Cet été, ce chantier a progressé avec la création d’un restaurant scolaire, le sol, le plafond, l’ascenseur pour les PMR, mais également 7 salles de classe rénovées. Rien n’est laissé au hasard en terme énergétique, même « l’escalier de secours est bâti sous la forme d’une cage de verre. Cette colonne va stocker de la chaleur et la restituer dans l’ensemble de la construction », souligne le maire de la commune.

Ensuite, concernant le nouveau Groupe scolaire Jules Ferry, il va bénéficier d’une salle (175 M2) destinée aux activités de l’école primaire, mais également au tissu associatif. « Je souhaite que cet espace s’appelle Paul Lelong, l’ancien directeur de l’école Jules Ferry, un adjoint de Jules Chevalier, et un ancien président du club de volley, c’était une figure locale. Paul Lelong, c’est l’histoire d’Aulnoy. D’ailleurs, sa fille est adjointe à la culture actuellement », ajoute le maire.

Enfin, cet établissement rénové investit la thématique numérique à travers le programme « Solutions du Futur » abondé financièrement par une fondation, en collaboration étroite avec l’inspection académique et l’UVHC.

L’inauguration de ce nouveau Groupe scolaire Jules Ferry interviendra début 2019.

Sur plan éducatif plus général, Aulnoy-lez-Valenciennes, 7 500 habitants, comprend 418 collégiens et 678 primaires « pour lesquels nous consacrons un million d’euros chaque année », conclut Laurent Depagne sur le volet scolarité.

Et autres chantiers

Auditorium rénové

Cette période estivale a vu la rénovation lourde de l’auditorium, situé dans l’ancien Bourg, rue Mirland, isolation, fenêtres, stores, portes, électricité, la totale pour un montant de 175 000 € TTC.

Le boulodrome a connu également son lifting, la surface de jeu notamment pour un montant de 11 000 €.

De la voirie en ville, voire dans la ZAC,  comme dans de multiples communes pendant l’été, comme «  de l’éclairage public LED, rue Pasteur, Wallon, Alliende, Lebas », précise le maire très branché LED. Un dossier abondé financièrement par le fonds d’Etat (DETR), suite à un dossier réalisé par la ville d’Aulnoy-lez-Valenciennes, mais pas par Sébastien Chenu.

Le chantier numérique n’est en reste « avec un tout nouveau site internet où les administrés pourront effectuer de l’E-Administration », précise le maire.

Enfin, le chantier de la fibre progresse « je suis satisfait de l’avancée de la fibre optique. La couverture de la commune sera complète avant la fin de ce mandat », souligne le maire.

La Fêté de la Jeunesse

La grande nouveauté 2018 se déroule le samedi 15 septembre. de 15h à 20H, au niveau du Jardin des Plantes. « C’est la Fête de la Jeunesse avec des animations, des activités, comme un Escape Game, du karting à pédale, un laser game, et vers 18H30 une mousse party. C’est une première pour la commune. Nous espérons une belle participation », commente Laurent Depagne.

Les 10 ans de Nymphéas

Les 21 et 22 septembre, la ville d’Aulnoy-lez-Valenciennes fête les 10 ans de son espace culturel. « C’est le retour des artistes ayant participé depuis l’origine des Nymphéas. A cette occasion, l’humoriste Olivier Lejeune sera présent, tout comme Mauricette Cheval », explique Laurent Depagne.

A noter, l’incontournable Fête de la Soupe le 30 septembre.

Centenaire 14-18

Début novembre, la République française va honorer ses morts disparus pendant la Grande Guerre, partout sur le territoire, jusqu’à son point d’orgue le 11 novembre. « Nous allons organiser des animations, des événements dès les premiers jours de novembre, conférences etc. », souligne le maire.

Développement économique

Sur l’avenue Jules Mousseron (vers l’Université), la zone Fromont se développe avec l’arrivée de nouveaux concessionnaires automobile (Jaguar,Land Rover, Volvo). « Pour une ville comme Aulnoy, c’est un enjeu cette zone Fromont. Il y aura également 5 cellules commerciales, 4 sont déjà réservées dont un restaurant sicilien, un caviste, un pharmacien, une boulangerie Louise (qui déménage de son emplacement actuel) et une reste à pourvoir », déclare l’édile de la commune.

Enfin, ce programme complet comprend 163 logements en résidence étudiante. Le permis de construire est déposé, les travaux commencent début septembre. Cette réalisation participera à combler la carence de logements étudiants de qualité sur le Valenciennois, malgré 11 500 étudiants.

Pour conclure, le locataire du fauteuil majoral pointe le fameux projet de l’Eco-Quartier, un peu chahuté, après un abandon du dossier Etat :  » Il est devenu d’interêt communautaire sur un site exceptionnel, de 5 hectares » .

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 12 septembre 2018
Aulnoy-lez-Valenciennes Laurent Depagne
Aulnoy une municipalité au galop
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email