Trois ans après l’inauguration d’Arenberg Creative Mine, une seconde phase commence son chemin. En effet, un bâtiment de cet ancien site minier revisité va renaître de ses cendres pour accueillir des entreprises dans le domaine de l’image et du numérique.

Arenberg Creative Mine poursuit son développement

Septembre 2015, la rénovation lourde du site minier de Wallers Arenberg prenait son envol officiel. Composé d’un nouveau bâtiment, le Leaud, mais également du « Hall des Compresseurs » complètement réhabilité, cette première phase fait aujourd’hui partie intégrante de l’offre « Images » sur la région des Hauts-de-France.

Ce site dont le coût de 20 millions d’euros fut financé en majeure partie par l’Europe concours au développement de deux activités. La première est la tenue, dans le bâtiment Leaud, de colloques scientifiques, de formations professionnelles, de projets de recherche, d’évènements institutionnels voire d’entreprises en tous genres, work-shop, vidéo-making ; ensuite, le Hall des Compresseurs réhabilité est utilisé par l’Université Polytechnique Hauts-de-France. Espace de recherche pour le laboratoire De Visu, c’est également un lieu où « un film peut-être tourné dans son intégralité, même la post-production », disait Costa Gavras à l’inauguration.

Enfin, sur ce site d’un Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis le 01 janvier 2012, le salon Made In Hainaut a déjà permis, par trois fois, l’accueil d’un salon réservé aux entreprises à la rencontre des entreprises du Grand Hainaut, voire de Belgique, et au delà.

Transformer l’offre tertiaire sur le site d’Arenberg Creative Mine

Cette deuxième phase du développement pose une question tournée vers l’avenir « Qu’entendons-nous  par Cluster Arenberg Creative Mine ? «, indique Alain Bocquet. Comme une évidence trois ans après  » cette perspective de Cluster s’appuie sur une dynamique existante « , ajoute le président de la Porte du Hainaut.

Ce bâtiment ancien, baptisé Transformateur, d’une superficie existante de 500 M2 va connaître une réhabilitation lourde pour devenir un hôtel d’entreprises. Après le coup de pinceau de Bouygues Bâtiment Nord Est, ce lieu sera modifié en deux étages de 1 600 M2 de bureaux. Le rez-de-chaussée, pour sa part, sera réservé à l’accueil de start-up. Ce mixe offre une palette large aux jeunes sociétés comme aux entreprises plus confirmées d’intégrer cet hôtel d’entreprises.

Ce troisième maillon fera partie d’un ensemble tertiaire bâtimentaire de quatre lots identiques. Le premier lot, le dit « Transformateur », sera réalisé d’ici le mois de septembre 2019. « Cette réalisation permettra l’émergence d’un véritable Cluster européen », souligne Bruno Verbaere, président de Pimawa.

« Cette deuxième phase facilitera la mise en oeuvre de ce site d’excellence pour l’image et la création numérique. Cela fait 5 ans de travail collégial sur ce projet », déclare Abdelhak Kabila, vice-président de l’UPHF.

Le coût de cette transformation est de « six millions d’euros, avec un financement de la DRAC à hauteur de 800 000 €, mais également du Conseil régional des Hauts-de-France », explique Alain Bocquet.  Le 1er vice-président du Conseil régional conforte cette annonce : « Nous allons voter en commission le 19 octobre prochain un financement de 2,9 millions d’euros, soit 47% du projet ».

Cette manne financière fait partie du PRADET (Dispositif Régional d’Aménagement et d’Equilibre des Territoires). « Sur ce fonds, il y a 325 millions d’euros sur la période 2016-2021. Sur le périmètre du Grand Hainaut, celui également du Pôle Métropolitain, 52 millions d’euros sont fléchés. Le financement pour cette phase 2 provient de ce PRADET », précise Salvatore Castiglione.

Le développement d’Arenberg Creative Mine répond « à 3 objectifs, la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, et l’accès au numérique », conclut Christian Rock, le Sous-Préfet de Valenciennes.

« Nous ne restons pas comme un fil sur un linge », disait en propos liminaire le président de la Porte du Hainaut, car l’ACM c’est « For Me Formidable » !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 1 octobre 2018
Arenberg Creative Mine Transformateur
Le «Transformateur» « déjà en haut de l’affiche »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email