Au bout de ces 90 minutes, le VAFC prend un point, une place au classement, on pourrait croire que la soirée n’a pas été si mauvaise… ! Pourtant, le jeu proposé par les Valenciennois ressemble de plus en plus à celui d’une équipe en chute libre de confiance, dans une spirale inquiétante vers la bas du tableau !

Mais où s’est envolée l’équipe estivale du VAFC ?

En prélude, les supporters ont fait savoir, avant et pendant la rencontre, au staff de la direction  du VAFC qu’ils ne sont pas contents du tout, voire exaspérés (visuel en diaporama en bas de l’article)

Que le temps est éloigné de cette équipe du VAFC virevoltante, incisive, insolente d’efficacité du mois de juillet/août… !  le 26 octobre 2018, soit deux mois plus tard avec la même qualité de joueurs, on se pince face au jeu proposé.

La 1ère mi-temps a frisé l’indigence. « Nous avons eu du mal à rentrer dans le match » ! », souligne Ray Reginald, le coach du VAFC. C’est peu de le dire, pas deux passes de suite, aucun dribble pour créer une brèche, un jeu latéral lénifiant à souhait, etc. Avec tout cela, Nancy a pris confiance sans être époustouflant, mais visiblement avec plus d’envie. Logiquement, sur un centre, une main de Kantari n’a pas été relevée par l’arbitre. La VAR ne sera pas inutile l’année prochaine en ligue 2.

Didier Tholot

Ensuite, à la 20ème minute, nouvelle main de Kantari, mais plus nette cette fois. L’arbitre siffle donc un pénalty. « Rien n’interdit à un arbitre de siffler deux pénaltys dans un match. Et encore, si je ne bouge pas au premier non sifflé, il ne siffle pas le second », mentionne Didier Tholot, l’entraîneur de Nancy. Ce coup de pied de réparation a été transformé par Alexis Busin pour Nancy.

Les hommes de Ray Reginald réussisse (enfin) un tir cadré à la 34ème minute, sur un envoi enroulé de Dos Santos, et une parade splendide du portier lorrain. « Le pénalty nous a réveillé, ce qui nous a permis d’égaliser en fin de mi-temps », ajoute le coach valenciennois. Pas sûr la même longueur d’onde le coach de Nancy « le VAFC n’a pas existé jusqu’à cette erreur que nous payons cash ». En effet, comme un éclair dans la nuit, une belle passe en profondeur à un Florian Raspentino, positionné à angle droit de la surface, un mauvais marquage, un contrôle orienté parfait avec une frappe enchainée, et le VAFC égalise (44ème) presque de façon inespérée avant la mi-temps

«  Nous avons réalisé une bonne rentrée en seconde période », Ray Reginald

La reprise de cette seconde période s’inscrit sous de meilleurs hospices. Robail est plus percutant. Dès la 46ème minute, il récupère un ballon mal négocié par la défense adverse, et fonce vers les but. Il décoche un tir à raz de terre bien bloqué par le portier adverse.

Ray Réginald

« Nous avons réalisé une bonne rentrée en seconde période. Malheureusement, nous n’avons pas validé nos temps forts. Et lorsque cela se déroule comme cela, vous vous exposez ! On a failli perdre en toute fin de rencontre », poursuit Ray Reginald. En effet, à la 90ème minute, cascade tirs en mode baby-foot devant la cage du VAFC, et plus encore à la 91ème minute Nancy part en contre-attaque, l’ailier centre devant le but et l’attaquant lorrain n’a qu’à étendre la jambe, un peu pressé il met le ballon à coté de la cage vide… !

Cette cage vide coûte sans doute le poste d’entraîneur à Didier Tholot. En effet, il avait un deal de 6 points à prendre en 3 matchs, après une défaite et un nul… « J’ai préparé cette rencontre pour l’AS Nancy Lorraine, pas pour moi. J’aurais préféré que cette occasion soit au fond à la 91ème minute. Depuis deux rencontres, il y a du mieux dans le jeu. Les joueurs ne lâchent pas », ajoute Didier Tholot.

Pour le VAFC, cette absence de victoire à domicile face à la lanterne rouge est inquiétante, notamment lorsque le prochain déplacement est à Troyes, puis la réception redoutée du RC Lens… ! Le VAFC doit montrer un autre visage… pour se maintenir en ligue 2 !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 26 octobre 2018
VAFC
Au bout de l’ennui, le VAFC fait match nul contre Nancy (1-1)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email