Outre le ROB (Rapport d’orientation Budgétaire), l’événement de cette séance plénière de Valenciennes Métropole est la déclaration d’intérêt communautaire pour la Cité Cuvignot sur Onnaing (et Vice), mais également pour l’historique Théâtre d’Anzin.

(Visuel Xavier Jouanin, maire d’Onnaing, et un collectif de la cité Cuvinot)

En préambule, le non événement est également ce qui ne s’est pas dit durant cette séance plénière. En effet, vous avez suivi le refus en CNAC ( Commission Nationale d’Aménagement Commercial) concernant l’extension d’ Auchan Petite-Forêt. En effet, 4 recours de poids, La Galerie Centre Place d’Armes, la FTIAVAL, Carrefour, et Leclerc Saint-Amand, mais également un changement d’avis du maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, sur le sujet en lien étroit avec la CCI Grand Hainaut, ont permis à cet agglomérat d’obtenir un résultat vital pour le tissu du commerce de proximité dans l’ensemble du Valenciennois. L’extension du projet d’extension d’Auchan Petite-Forêt a été déboutée.

Toutefois, les élus de Valenciennes Métropole ont voté dans des séances précédentes, par deux fois à l’unanimité, le principe de cette extension d’Auchan Petite-Forêt par le truchement de deux délibérations techniques. Et jeudi 22 novembre, pas une voix pour commenter ce refus, pour défendre son point de vue d’élu communautaire. Attention, nous ne parlons pas d’un vote sur l’aire de jeux dans une collectivité locale, mais bel et bien d’un des 3 choix les plus importants depuis 18 ans, et l’avènement de cette CAVM.

Voici ce podium :

  • 1er vote : Sous la présidence de Jean-Louis Borloo, les élus communautaires votent comme un seul homme la réalisation d’un 4ème pont afin de soulager le trafic voiture au sein de la ville centre. Ce projet abandonné nous claque à la figure chaque jour en matinée, et dans l’après-midi, où Valenciennes devient totalement inaccessible. Il suffit de converser avec des habitants du Pays de Condé, du Denaisis, voire de l’Amandinois, car ils ont peur de venir à Valenciennes en voiture. Certes, ils devaient prendre le transport en commun…

Pour tuer la légende dans l’oeuf, non le contournement Nord, hyper structurant au demeurant, ne va pas résoudre les problèmes de fluidité de circulation à Valenciennes. C’est un autre axe routier très important pris en charge par le Conseil départemental du Nord. Les élus communautaires à l’époque le savaient puisque ce contournement Nord est dans les tuyaux depuis 30 ans…, arrêtons de prendre les citoyens pour des imbéciles.

  • 2ème vote : Donc, le 4ème pont est abandonné au profit de la construction du Stade du Hainaut prévu polyvalent, construit uniquement pour le sport avec un coût abyssal fustigé par la Cour Régional des Comptes en décembre 2016. Ce dossier fut validé de bout en bout par Valérie Létard, ex présidente de Valenciennes Métropole, mais également par les élus communautaires sauf par Luc Copin et Dominique Lymer.
  • 3ème vote : A travers deux délibérations techniques, les élus communautaires ont voté, dont le maire de Valenciennes et les élus communautaires de Valenciennes, l’extension d’Auchan Petite-Forêt. La suite vous la connaissez.

La question qui s’impose est simple. Quels sont les ressorts d’un vote majeur pour le territoire par un élu communautaire. Moi, j’aimerai bien comprendre comme un citoyen normal !!!

De l’intérêt communautaire naît le projet Cuvinot

 L’événement de cette séance plénière était la très attendue déclaration d’intérêt communautaire de la cite Cuvinot à Onnaing et à Vicq. Pour Jean-Marcel Grandame, vice-président en charge de l’urbanisme, cette annonce est majeure. « Cette réhabilitation complète se décline sur 3 axes : l’aménagement des espaces publics, les logements individuels, et les équipements publics. Le coût est de 34 millions d’euros hors intervention sur les équipements publics. Bien sûr, le coût principal est sur les logements individuels qui ont tant besoin de cette rénovation. Pour le financement, Valenciennes Métropole va investir 30%, mais également aller chercher 40 % de subventions (Etat, Région, Fonds européens). Pour sa part, la commune va financer 30% de cette opération », explique Jean-Marcel Grandame. A travers cette délibération structurante, Valenciennes Métropole prend à son compte la maîtrise d’ouvrage ce qui permet le lancement effectif de cette mutation urbaine.

Bien sûr, le plus enthousiaste est l’édile de la commune d’Onnaing. D’ailleurs, il est venu avec un collectif d’habitants de la Cité Cuvinot. « C’est le résultat d’un très long parcours. Je remercie Valenciennes Métropole pour son engagement. La réalisation de ce projet prouve qu’une terre de charbon vaut encore de l’or », déclare Xavier Jouanin.

Le Théâtre d’Anzin également…

Après le Boulon et son nouvel écrin en 2011, la scène nationale du Phénix avec un investissement important ( 6 240 000 € en 2019) pour sa rénovation lourde dès mars 2019,  le temps communautaire pour le théâtre d’Anzin arrive à point. En effet, cette historique place forte de la culture dans le Valenciennois a bien besoin d’un lifting intérieur comme certains aménagements extérieurs.

Le ROB 2019

Le président de Valenciennes Métropole annonce que les taux de la fiscalité sont inchangés « comme depuis le début de cette mandature. En résumé, la TOEM (ordures ménagères), le CFE (entreprises), la taxe d’habitation, et le Foncier Non Bâti resteront au même taux. Par ailleurs, nous avons signé la contractualisation avec l’Etat assortie d’une obligation de maîtrise des charges de fonctionnement à 1,25% maximum ».

Par contre, l’Etat pousse les collectivités locales à la mutualisation des services. « Ces coûts associés pour le numérique, voire le juridique, ne seront pas pris en compte dans le montant total des charges de fonctionnement. Il en sera de même pour la promotion de la Coupe du Monde de football féminin en juin 2019 (1,2 millions d’euros) », indique Laurent Degallaix.

Pour sa part, Laurent Depagne, est plus dans le mea culpa : « Je regrette mon vote favorable concernant la délibération relative à la contractualisation avec l’Etat. C’est un contrat gagnant-gagnant, l’Etat est gagnant, et l’Etat est gagnant. De plus, l’initiative #balancetonmaire est très irrespectueuse. Aujourd’hui, je me pose la question. L’esprit communautaire, c’est quoi ? ».

Sur le ROB, pour le PCF, Joel Gaillet alerte le Bureau communautaire de bien « faite attention à ces dérogations pour un montant de 4 millions d’euros. Une non validation entrainerait la pénalité prévue dans le contrat ». Sur le volet national « Emmanuel Macron a le retour du boomerang – mécontent jaune—colère rouge ».

Contre les violences sexuelles

Une manifestation nationale contre les violences sexuelles se décline également sur Valenciennes. « Le rendez-vous est ce samedi 24 novembre à 14H sur le parvis du Phénix. Les violences sexuelles sont un fléau social avec très peu de répressions. Pour information, une victime de viol à une espérance de vie réduite de 10 à 20 ans. Il faut également plus de prévention dans les collèges et les lycées », commente Betty Rygielski, avocate et organisatrice de la manifestation sur Valenciennes.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 24 novembre 2018
Anzin Cité Cuvinot Onnaing Théâtre d'Anzin
Intérêt communautaire pour la cité Cuvinot à Onnaing et le Théâtre d’Anzin
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email