Jeudi 13 décembre, la salle Claude Berri sur Wallers Arenberg accueillait un double événement en faveur de l’entreprise sur le territoire avec l’AG de l’agence Porte du Hainaut Développement, et plus largement encore avec la présentation du Salon Made In Hainaut 2019.

( ZAC des Pierres Blanches à Denain)

AG de la Porte du Hainaut Développement

Sur les fonts baptismaux en 2003, l’agence Porte du Hainaut Développement a fait son chemin depuis 15 ans… déjà ! « Durant cette période, nous avons soutenu 140 projets industriels pour un montant de 120 millions d’euros, dont 80 millions furent consacrés à l’aménagement des parcs d’activités, et 10 millions à leur entretien et sécurisation. Nous n’avons pas oublié les TPE à travers une enveloppe de 1,7 millions d’euros destinée au soutien à l’achat de matériel… », explique Alain Bocquet, président de l’association Porte du Hainaut Développement.

Assistance à cette présentation aux entreprises du Salon MIH

Cette année 2018 fut prolifique ce qui démontre, outre le travail des services économiques de la Porte du Hainaut, que l’économie repart. « 2018 est une année de concrétisation avec de nombreuses réalisations. Cela se matérialise par 37 installations en direct dont 20 endogènes, 7 exogènes, et 10 créations. Ensuite, les installations de seconde main (via un hôtel d’entreprises etc.) se chiffrent à 28 projets, 9 endogènes, 11 exogènes, et 8 créations », explique Olivier Delattre, responsable du service économique de la Porte du Hainaut.

Certains projets sont plus marquants que d’autres. On peut citer la phase finale d’aménagement du site des Pierres Blanches à Denain, 80 hectares bord à canal. « Il ne manque que la liaison avec l’A21, le début des travaux de cette desserte est prévu pour octobre 2019 », précise Olivier Delattre. Autre signal fort, c’est la poursuite de la phase 2 du chanter sur ACM (Arenberg Creative Mine) avec de l’immobilier d’entreprises entre autres.

Olivier Delattre

En filigrane, Olivier Delattre rappelle au détour du dossier de la ZAC des Bruilles «  la difficulté à faire aboutir un dossier d’aménagement sur une ancienne friche « . Effectivement, beaucoup d’intercommunalités en France font le choix de réhabiliter des friches industrielles même avec un coût 3, 4, voire 5 fois supérieur au final. C’est une volonté sans obédience politique s’inscrivant en droite ligne dans le développent durable. Sauf que… bien qu’à l’opposé de l’étalement urbain consommatrice de terres agricoles, les services de l’Etat sont parfois intraitables sur les modalités d’une installation. La question est simple, vaut-il mieux lâcher sur une réglementation écologique stricte afin de favoriser une consommation d’un espace reconverti, bien souvent dépollué par la collectivité, afin de mieux maitriser les espaces fonciers de plus en plus rares… !

En fond de maquette, le futur chantier relatif à l’extension du site Arenberg Creative Mine

Plus globalement, le président Alain Bocquet rappelle sa ligne directrice : « L’industrie, c’est la vie ! Nous portons l’accent tonique sur l’industrie. Bien sûr, elle est plus moderne, et numérisée sous peine de disparaître. Le taux d’emploi industriel sur le territoire de la Porte du Hainaut est de 33% contre 19% sur la région des Hauts-de-France. Par contre, il faudrait que l’Education nationale forme les jeunes aux métiers de demain, et pas ceux pratiqués 15 ans auparavant ».

Salon Made In Hainaut 2019, un salon multi-sectoriel

Après 2013, 2015, 20017, le Salon Made In Hainaut revient en mai 2019. Dans l’environnement des salons thématiques, le MIH a pris une dimension remarquable dans ce paysage hyper concurrentiel. « C’est devenu le 1er salon multi-sectoriel au nord de Paris grâce à notre visibilité avec du transport, de l’industrie, du BTP, de l’environnement, des nouvelles technologies, et des services », précise Olivier Delattre, directeur de la Porte du Hainaut Développement, financeur du salon Made In Hainaut.

L’ambition affichée en 2019 est élevée. « En 2017, 310 exposants installés sur 6 000 M2 avec 5 000 visiteurs. Nous avons pris en compte les remarques sur le salon 2017, et notamment la nécessité de tout centraliser (hors repas), stands, conférences, événements professionnels, tables rondes thématiques… ! Aujourd’hui, nous avons déjà 160 réservations dont 80 entreprises nous suivent depuis la 1ère édition. Réservez dès à présent, il y a des possibilités pour toutes les tailles d’entreprise, micro stand, stand collectif, grande surface », précise Olivier Delattre. Le MIH 2019 se déroulera les 23 et 24 mai 2019.

Réservez votre stand sur www.salon-madeinhainaut.fr

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 14 décembre 2018
MIH Olivier Delattre Porte du Hainaut Développement Salon Made In Hainaut
L’emploi industriel comme mantra et MIH 2019
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email