Le 15 février de chaque année n’est pas une date comme les autres, elle met en lumière la lutte contre le cancer des enfants. C’est pourquoi la commune d’Aulnoy-lez-Valenciennes a choisi ce marqueur pour signer une convention avec le comité du Nord de la Ligue nationale contre le cancer (visuel Laurent Depagne, Philippe Macquet).

Laurent Depagne : « Cette convention vise à créer une véritable dynamique locale sur le sujet »

Malgré les progrès médicaux, le cancer continue a décimé des familles. « Cette maladie bouscule, fait peur », commente le premier magistrat. Les indicateurs de santé dans le Valenciennois sont calamiteux, largement plus élevés que ceux de la région déjà peu flatteurs. Toutefois, un changement est notable dans l’intérêt sur le sujet. « Aujourd’hui, les élus sont beaucoup plus sensibles sur cette thématique qu’il y a une quinzaine d’années. Il existe une relation intime entre les communes, l’agglo, le CHV, les associations, et l’UPHF sur cette thématique », précise le maire.

D’ailleurs, Valenciennes Métropole a signé en novembre 2017 une convention avec le comité du Nord de la Ligue nationale contre le cancer. « Cette convention de la CAVM participe plutôt à la sensibilisation sur ce sujet dans toutes les communes. Là, sur Aulnoy-lez-Valenciennes, cette convention vise à créer une véritable dynamique locale sur notre politique de santé», ajoute-t-il.

Cette convention se traduira par un partenariat étroit entre le CCAS d’Aulnoy-lez-Valenciennes et le dit comité. « Cette convention est signée pour trois ans. Ce ne sera pas une petite série d’événements pour avoir bonne conscience, mais un véritable calendrier avec des actions impliquant les élus, les partenaires, les agents municipaux, les associations etc. », poursuit l’édile de la commune.

« Je m’intéresse aux gens », Philippe Macquet

Philippe Macquet, docteur et vice-président du comité du Nord de la Ligue nationale contre le cancer, était ravi de cette signature. « A Aulnoy, vous savez faire, c’est un état d’esprit ! Il faut faire vivre cette convention. Moi, je ne m’intéresse par au cancer, c’est une préoccupation, je m’intéresse aux gens. Cette signature est symbolique, car tout commence aujourd’hui », commente Philippe Macquet.

Bien sûr, le travail collectif va s’articuler en direction de la prévention. « Notre CCAS est déjà très actif à travers des manifestations relatives à la bonne alimentation, lutte contre les addictions, l’audition. Ainsi, sous l’autorité de Julien Dusart, adjoint la cohésion sociale, et vice-président du CCAS, nous allons mettre en place un cendrier d’actions (nombreuses) très précis sur 3 ans, notamment avec nos partenaires », précise le maire.

Dans l’enthousiasme de cette signature symbolique, Philippe Macquet propose à une équipe d’Aulnoy-lez-Valenciennes de participer au prochain « Relais pour la vie » les 15 et 16 juin prochain. « Cette manifestation a rassemblé l’année dernière 7 000 personnes sur 24 heures », précise le docteur.

Le DGA de l’hôpital public de Valenciennes était présent également à cette cérémonie. « Le CHV, c’est 3 000 lits, 5 200 salariés. Rodolphe Bourret (le directeur du CH de Valenciennes et de Fourmies) souhaite ouvrir l’hôpital sur le territoire. Nous avons besoin des élus pour cela. Il faut savoir que 25 à 28% de notre activité est liée aux soins contre le cancer », commente-t-il.

Les bases sont jetées pour une dynamique active sur cette commune du Valenciennois, le cancer est l’affaire de tous.

Plus d’informations sur www.ligue-cancer.net/cd59

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 17 février 2019
Aulnoy-lez-Valenciennes comité du Nord de la Ligue nationale contre le cancer Laurent Depagne
Aulnoy se ligue contre le cancer
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email