Le VAFC a effacé sa défaite face à la lanterne rouge (1-0) la semaine dernière par une belle victoire ce vendredi stade du Hainaut. Après une première demi-heure laborieuse, les hommes de Réginald Ray ont ouvert le score puis inscrit 3 buts dans une deuxième mi-temps aboutie. Les Valenciennois gagnent une place au classement et sont 15e à 6 points du premier relégable.

Trois passes décisives de Tony Mauricio

Les Valenciennois tentent d’étouffer leur adversaire d’entrer en le pressant haut. Les membres du kop encouragent puis les chants deviennent injurieux envers le Président Eddy Zdziech. Le premier corner est corse à la 24’. La première frappe cadrée est signée Nestor (34’), capitaine pour son 300e match en Ligue 2. L’action suivante Ciss centre, Raspentino de la tête ouvre le score (1-0, 34’). Ciss sur le côté droit est tranchant, il centre à la 42’, le gardien corse coupe la trajectoire, le ballon rebondit sur sa poitrine mais Mauricio est trop loin pour exploiter ce ballon. C’est au tour de Robail de tenter sa chance de loin, la frappe de l’attaquant valenciennois est détournée (43’).

Si les Valenciennois continuent ce pressing, la victoire leur tend les bras. En sont-ils capables ? Et bien oui. Bien servi par Mauricio, Robail inscrit le second but (2-0, 51’). Les Corses tentent de réagir par Coutadeur (57’) mais Perquis capte le ballon sans problème puis par Zady Sery (63’). Sur une percée de Ciss, le défenseur percute le gardien, ça provoque un regroupement immédiat entre les joueurs et de la tension…Ciss et Cavalli sont avertis (65’). Valenciennes combine bien offensivement et au terme d’une action collective, Raspentino marque un deuxième but (3-0, 74’). Absent un peu plus d’un mois, Roudet laisse sa place à Romil (77’). Valenciennes récite ses offensives, Mauricio est à la passe, Masson à la conclusion (4-0, 80’). Choplin sauve sur sa ligne à la 85’ privant Raspentino du triplé ! Valenciennes tient sa victoire et se contente de la passe à dix dans les dernières minutes. Au coup de sifflet final les joueurs peuvent exulter et communier avec le public.

« Nous devons maintenir l’exigence »

L’entraîneur valenciennois Réginald Ray savoure ces trois points « toutes les victoires font du bien, celle-là aussi parce qu’elle est large et elle vient après une défaite. Nous devons maintenir l’exigence. Je suis content du match et de la victoire mais il est important que nous perdurons dans cet état d’esprit. Nous avons eu du déchet technique et après le but nous nous sommes libérés et avons mis notre jeu en place, fait la différence. J’ai vu de belles choses offensivement et défensivement. J’aurai aimé que nous marquions plus, je n’ai pas aimé que nous jouions à la baballe à la fin, il n’y a pas de place pour la suffisance dans le football. Je vise le prochain match, nous gagnerons des matchs et nous nous éloignerons de la zone rouge ».

Le milieu de terrain Johann Ramaré est satisfait, « quand nous mettons les ingrédients et quand nous sommes solidaires nous pouvons faire de belles choses. Nous avons fait un match plein, nous n’avons pas concédé grand-chose, nous sommes très contents d’avoir marqué 4 buts à domicile. Il faut continuer, le maintien n’est pas acquis, le chemin est encore long  ».

Florian Raspentino

Auteur d’un doublé Florian Raspentino garde les pieds sur terre, « nous avons bien réagi par rapport au week-end dernier. Tous ensemble nous avons fait un bon match. Le plus important était de gagner, nous l’avons fait. Nous avons de bons joueurs offensifs, nous nous sommes fait plaisir. Si nous continuons, nous gagnerons d’autres matchs, il ne faut pas se relâcher ».

L’entraîneur corse Olivier Pantaloni ne perd pas le sourire, « nous nous sommes rendus la tâche très compliquée. Nous faisons 25 bonnes premières minutes et puis nous avons été punis parce que nous ne retenons pas les leçons. C’est une bonne claque qui va nous faire du bien et nous remettre les pieds sur terre. Là nous avons oublié notre état d’esprit ça peut arriver il va falloir revenir sur l’humilité, le travail et la rigueur. Après le premier but, nous n’avons pas su réagir. Nous avions hâte que ça se termine, nous pensions que ça pouvait faire plus lourd ».

Valenciennes – AC Ajaccio : 4-0 (1-0)

5839 spectateurs

Buts : Raspentino (34’, 74’), Robail (51’), Masson (80’).

Valenciennes : Perquis – Dos Santos, Bong, Nestor, Ciss – Ramaré (Massouema 82’), Masson – Robail (Cuffaut 84’), Mauricio, Roudet (Romil 77’) – Raspendino.

AC Ajaccio : Leroy – Hergault, Choplin, Boe Kane, Cabit – Coutadeur, Dembelé (Cavalli 59’) – Zadi Sery (Tramoni 74’), Laci, Lejeune (Mendes 53’) – Gimbert.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 2 mars 2019
Florian Raspentino Philippe Hinschberger Réginald Ray VAFC Yohann Ramaré
(Football) Nette victoire du VAFC face à l’AC Ajaccio (4-0)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email